iloubnan.info
( Publicité )
Société

Women in Science: le programme L'Oréal-L'Unesco récompense sept chercheuses arabes

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 10 octobre 2017 à 20h51

Le programme régional L’Oréal-UNESCO For Women in Science a mis à l’honneur 7 femmes scientifiques remarquables, lors d’une cérémonie de remise des prix, tenue le jeudi 5 octobre à l’Ecole Supérieure des Affaires de Beyrouth. L'événement se tenait sous le haut patronage du Premier ministre libanais Saad Hariri, représenté par le ministre d’Etat pour les Affaires de la Femme Jean Oghassabian, et en présence du docteur Inaya Ezzeddine, ministre d’Etat pour le Développement Administratif.

Sept talentueuses chercheuses, soutenues par la bourse régionale 2017, ont été récompensées pour leurs projets scientifiques prometteurs. Venues d’Egypte, d’Irak, de Jordanie, du Liban, et de Syrie, elles œuvrent dans des domaines aussi variés que la médecine, le génie informatique, la biologie moléculaire, la pharmacologie ou encore la toxicologie. C’est un jury indépendant, composé de membres émérites de la communauté scientifique, qui a récompensé ces jeunes femmes, sous la présidence du Docteur Mouin Hamzé.

Les boursières distinguées pour l’excellence de leurs travaux scientifiques sont:

- Dr Areej Abuhammad, de Jordanie: Professeur Assistant à la Faculté de pharmacie de l'Université de Jordanie ; spécialisée dans la pharmacologie et la conception de médicaments.

- Dr Arwa Al-Shuwaikh, d’Irak: Professeur Assistant au Département de microbiologie à la Faculté de médecine de l’Université de Nahrain à Bagdad ; spécialisée en virologie moléculaire.

- Dr Elise Noujeim, du Liban: Chercheuse au Conseil National pour la Recherche Scientifique au Liban ; spécialisée dans l'environnement microbien et le contrôle biologique.

- Dr Menattallah Elserafy, d’Égypte: Chercheuse au Zewail City of Science and Technology en Egypte ; spécialisée en biologie cellulaire moléculaire et génétique.

- Madame Basma Moustafa, d’Égypte : Doctorante au Département de recherche opérationnelle à la Faculté d’Informatique et d'Information de l’Université du Caire ; spécialisée dans l'ingénierie et le développement de modèles mathématiques.

-  Madame Carine Jaafar, du Liban: Doctorante « Programme Cellulaire et Biologie Moléculaire » à l'Université Américaine de Beyrouth ; spécialisée en biologie moléculaire et en biologie.

- Madame Nour Ghadban, de Syrie: Doctorante en génie informatique et automatisme à l'Université Tishreen de Lattakia ; spécialisée dans la promotion du discours audiovisuel.

Le programme régional L'Oréal-UNESCO For Women in Science est né en 2014, et pour sa 4eme édition, l’objectif est resté inchangé : soutenir et accompagner les plus talentueuses jeunes chercheuses du Levant et d’Egypte dans la réalisation de leur projets scientifiques.

Depuis son lancement en 1998, le programme international a permis un grand pas en avant dans la représentation du nombre de femmes en Science. Jusqu’à ce jour, 2820 chercheuses à travers le monde ont été distinguées et récompensées pour leurs efforts. Parmi elles, 2723 jeunes femmes de 115 pays différents, ont été propulsées au-devant de la scène scientifique. Le programme a aussi mis en lumière 97 lauréates distinguées pour l’excellence de leurs travaux et découvertes scientifiques, dont deux d’entre elles qui ont par la suite reçu un prix Nobel.   

La cérémonie a réuni de nombreux représentants officiels, diplomatiques, scientifiques, académiques, et des médias. C'est le Docteur Mouin Hamzé, Secrétaire Général du Conseil National de la Recherche Scientifique au Liban (CNRS-L) qui, aux côtés de Monsieur Philippe Patsalides, Directeur Général de L’Oréal Levant, et du Docteur Claudia Abi Nader, représentante de la Commission Nationale Libanaise pour l'UNESCO, a récompensé ces femmes scientifiques au potentiel exceptionnel.

Au cours de la cérémonie, Jean Oghassabian a prononcé un discours dans lequel il a salué l’initiative L'Oréal - L'UNESCO For Women in Science, et a remercié les partenaires du programme pour le rôle primordial qu’ils jouent dans l’émancipation des femmes en science.

"Cet évènement est l'occasion de réaffirmer l’engagement du groupe L’Oréal envers les femmes qui ont le pouvoir de changer le monde. Chaque année, elles démontrent leur capacité à repousser les frontières. Après 19 ans, le programme L'Oréal-UNESCO For Women in Science reste unique et continue de mettre en lumière le rôle incontestable des femmes dans le progrès scientifique. L'augmentation du nombre de bourses cette année est la preuve que la présence des femmes en sciences est indispensable." a déclaré Monsieur Philippe Patsalides, Directeur Général de L’Oréal Levant.

Le Docteur Claudia Abi Nader, représentante de la Commission Nationale Libanaise pour l'UNESCO, a également exprimé sa fierté en tant que partenaire du programme, mais aussi en tant que femme du monde Arabe : le programme L'Oréal-UNESCO For Women in Science est pour elle la preuve que les femmes de la région sont capables d’affronter les difficultés et de surmonter les obstacles grâce à une détermination à toute épreuve.

Pour le Docteur Mouin Hamzé, Président du jury, "La sélection de sept boursières illustre l'ambition croissante des femmes arabes et leur intérêt grandissant pour la recherche scientifique. Les gagnantes de ce soir ont désormais la responsabilité d'encourager la prochaine génération de femmes à s’engager dans des études et carrières scientifiques. Leurs projets respectifs prouvent que la science a besoin des femmes et que les femmes de sciences ont le pouvoir de changer le monde. Car la science est le moteur de la construction économique, et la recherche scientifique, la pierre angulaire du progrès et du développement."

Tags
#Femmes, #Science
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2017 Par Proximity Agency