iloubnan.info
( Publicité )
Société

Dans la région d'Alep, 1,8 millions de personnes n'ont plus accès à l'eau

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 07 fvrier 2017 à 12h25

L'Organisation des Nations Unies s’est dite lundi « profondément préoccupée » par le sort d’environ deux millions de Syriens dans la région d'Alep, privés d’eau depuis près d'un mois. les agences de l'ONU contribuant à fournir un accès d'urgence à certaines personnes dans le besoin.

Le porte-parole des Nations unies a déclaré lors d’un point presse à New York que près de 1,8 million de personnes à Alep et sa province sont coupées de leur principale source d'eau, qui est sous contrôle de Daech.

"Face à cette crise, l’ONU fournit du carburant pour exploiter 100 puits profonds et elle soutient le transport de l'eau par voie routière. On arrive ainsi à atteindre près d'un million de personnes ayant besoin d'une assistance en eau", a déclaré le porte-parole.

L'ONU travaille également en étroite collaboration avec ses partenaires, y compris le Comité international de la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge arabe syrien, pour fournir de l’aide alimentaire, des soins de santé et d'autre matériel d'urgence dans les zones rurales de Homs.

Le convoi inter-agences a ainsi livré hier, pour la première fois depuis le 19 septembre, de l’aide humanitaire à 84 000 personnes à Talbiseh, une zone difficile d’accès.

"Ce convoi est la première livraison terrestre du mois de février et seulement la deuxième de 2017", a déclaré le porte-parole.

Il a ajouté que l'ONU continue d’exiger "un accès inconditionnel, sans entrave et durable à tous les 4,72 millions de personnes se trouvant dans des endroits difficiles d'accès à travers le pays", y compris aux plus de 600 000 habitants coincés dans les sites assiégés.

Tags
#Alep, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency