iloubnan.info
( Publicité )
Société

Le CLDH appelle à établir un véritable cadre juridique pour le statut de réfugié au Liban

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 14 novembre 2016 à 10h21
Un campement de 400 tentes de réfugiés dans la région du Akkar (nord du Liban). Crédit photo: CLDH.

Le Centre libanais des droits humains (CLDH) a publié le 31 octobre un nouveau rapport intitulé "Les obstacles juridiques rencontrés par les réfugiés de Syrie au Liban".

Ce document de 50 pages, solidement argumenté et riche en chiffres et photos, explique que les politiques établies par le gouvernement libanais pour réguler le séjour sur son territoire des réfugiés en provenance de Syrie sont de plus en plus strictes. Le rapport met en lumière l’impact de ces politiques sur les conditions de vie des réfugiés. Il souligne aussi les limites du champ d'action des différents intervenants sur le terrain (UNHCR par exemple). A noter que ce rapport a été réalisé avec le soutien du RDPP (Regional Development and Protection Programme) et du Fonds humanitaire des Nations Unies pour le Liban.

Le CLDH a tenu la semaine dernière une conférence de presse pour présenter les conclusions et recommandations du rapport. Lors de cette présentation, Wadih Al Asmar, président du CLDH, a fait un compte-rendu sur la situation légale des réfugiés de Syrie, y compris l’impact de cette situation juridique sur leur vie quotidienne, les conséquences sur leur sécurité, leur situation économique ainsi que l’accès à l’école.

M. Al Asmar a présenté les recommandations formulées par le CLDH et adressées aux divers acteurs travaillant sur cet enjeu, tels que les autorités libanaises, les agences des Nations Unies et leurs partenaires, ainsi que la communauté internationale. 

En établissant un lien de causalité entre, d'une part la détérioration des conditions des réfugiés de Syrie, et d'autre part l’approche politique et juridique du gouvernement libanais sur cette question, le CLDH tient à sensibiliser le public à la nécessité de mettre en place un cadre juridique répondant véritablement au problème de sécurité des réfugiés syriens au Liban: 

"Le CLDH croit fermement qu’il est essentiel de mettre en place un véritable cadre juridique pour le statut de réfugié au Liban, tant pour les réfugiés Syriens que pour les autres nationalités", a indiqué l'organisation dans un communiqué diffusé à l'issue de la conférence de presse. Le centre a expliqué militer pour une contribution active et simultanée des acteurs étatiques et non étatiques, à la fois sur le plan national et international, afin de relever les défis juridiques identifiés dans le rapport.

Tags
#CLDH, #RéfugiésSyriens, #Réfugiés_au_Liban
Donnez votre opinion
1 Commentaires
houari
14 novembre 2016 à 19h41
L'Europe a donné quelques milliards d'euros à la Turquie pour l'accueil des réfugiés syriens.
Quid du Liban ???
Les promesses d'hollande au Liban doivent s'accompagner de mesures concrètes et plus particulièrement une aide européenne pour soutenir le Liban comme elle l'a fait pour la Turquie !
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency