iloubnan.info
( Publicité )
Société

Syrie, "génération perdue": l'ONU veut 1,4 milliard USD face aux 4 millions d'enfants privés d'école

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 03 fvrier 2016 à 08h29
Une mère syrienne et son enfant récupèrent des kits de vêtements pour l'hiver distribués par l'UNICEF. Photo: UNICEF/Aho Yousef

Alors que la conférence humanitaire sur la Syrie doit commencer jeudi à Londres, les agences humanitaires de l'ONU ont appelé mardi les bailleurs de fonds à se mobiliser, « afin que l'avenir d'une génération d'enfants syriens ne soit pas mis en péril ».

Près de cinq ans après le début de la crise en Syrie, environ 4 millions d'enfants et d'adolescents syriens et des communautés les accueillant, âgés de 5 à 17 ans, ont besoin d'une assistance éducative. Cela inclut 2,1 millions d'enfants syriens en Syrie et 0,7 million d'enfants syriens en Turquie, au Liban, en Jordanie, en Iraq et en Egypte.

L'an dernier, grâce aux efforts des gouvernements et des partenaires internationaux, plus d'un million d'enfants et d'adolescents en Syrie ont bénéficié d'opportunités d'apprentissage formelles ou informelles. Mais alors que le conflit perdure, le nombre d'enfants n'allant pas à l'école continue d'augmenter, ont souligné les agences humanitaires de l'ONU dans un communiqué de presse diffusé par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Ces agences estiment qu'il faut lever 1,4 milliard de dollars pour aider ces 4 millions d'enfants et d'adolescents dans le besoin.

La conférence de Londres est organisée jeudi par les Nations Unies et les gouvernements du Royaume-Uni, d'Allemagne, du Koweït et de Norvège. Des dirigeants de plus de 30 pays doivent y participer.

« L'ampleur de la crise pour les enfants ne cesse d'augmenter, ce qui explique pourquoi on craint tellement qu'il y ait toute une génération perdue en Syrie », a déclaré le Directeur régional de l'UNICEF pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, Dr Peter Salama.

De son côté, l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), a appelé mardi les bailleurs de fonds à allouer 414 millions de dollars pour répondre aux besoins des réfugiés palestiniens affectés par le conflit en Syrie.

Cet appel de fonds est destiné à venir en aide à 450.000 réfugiés palestiniens qui se trouvent en Syrie et à 60.000 qui ont fui au Liban et en Jordanie.

De son côté, à Genève, l'Envoyé spécial du Secrétaire général pour la Syrie, Staffan de Mistura, a rencontré mardi une délégation du gouvernement syrien, au lendemain d'une rencontre avec des représentants du Haut comité de négociations, qui réunit des membres de l'opposition syrienne.

M. de Mistura devait également envoyer des invitations à des représentants de la société civile et de groupes de femmes pour qu'ils puissent contribuer aux pourparlers de paix sous l'égide de l'ONU, a précisé un porte-parole de l'ONU, Farhan Haq, à New York.

L'Envoyé spécial a établi un groupe consultatif de femmes auprès de son bureau. Ce groupe consultatif, qui sera composé de 12 membres, « permettra aux femmes syriennes d'exprimer leurs préoccupations et leurs idées et de présenter des recommandations », a-t-il précisé.

Tags
#ONU, #RéfugiésSyriens, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency