iloubnan.info
( Publicité )
Société

L'aide humanitaire est entrée à Madaya

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 12 janvier 2016 à 08h11
Les premiers convois de l'ONU et du CICR sont entrés à Madaya en Syrie. Photo: UNOCHA Syrie.

L'aide humanitaire est entré à Madaya en Syrie et dans deux autres villes assiégées, ont annoncé lundi le Comité international de la Croix Rouge et l'ONU.

Les premiers camions d'un convoi d'aide humanitaire de l'ONU sont arrivés dans la ville de Madaya en Syrie et leur cargaison a commencé à être déchargée, a indiqué lundi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA).

Ce convoi interagences transportait des produits susceptibles de sauver des vies, dont des denrées alimentaires et nutritionnelles et des fournitures sanitaires, des couvertures, du matériel pour équiper des abris, et du savon, destinés aux personnes nécessitant de l'aide d'urgence dans cette ville.

Le  CICR a également commencé à distribuer de l'aide vitale à des milliers de personnes dans trois zones assiégées de Syrie, dans le cadre de cette opération menée en collaboration avec le Croissant-Rouge arabe syrien et les Nations Unies.

Les convois ont pu accéder à la ville de Madaya, dans le gouvernorat de Damas-Campagne, ainsi qu'à Foua et Kefraya, près d'Idlib.

La ville de Madaya en particulier, ou quelque 40 000 personnes sont assiégées depuis sept mois par les forces du régime syrien et ses alliés, a suscité l'inquiétude de la communauté internationale ces derniers jours.

L'opération qui a débuté lundi a été négociée par les Nations Unies et a obtenu l'accord des différentes parties sur le terrain. Le Coordonnateur humanitaire de l'ONU en Syrie, Yacoub el Hillo, a déclaré que la mise en place de ce convoi avait nécessité de longues et patientes négociations avec de nombreuses parties sur place.

Marianne Gasser, qui dirige la délégation du CICR en Syrie, a déclaré que "l'opération devrait se prolonger pendant quelques jours. C'est une ouverture très positive, mais il ne faut pas en rester à une seule distribution. Pour soulager les souffrances de ces dizaines de milliers de personnes, on doit avoir un accès régulier à ces zones ".

Dans le cadre de cette opération, le CICR se charge plus particulièrement de l'assistance médicale.

On estime à 40 000 le nombre de personnes piégées à Madaya et à quelque 20 000 celles prises au piège à Foua et Keffraya.

Mais "plus de 400 000 personnes qui vivent dans des zones assiégées en Syrie, et leur situation est désespérée. Les organisations humanitaires doivent être autorisées à accéder sans entraves à toutes ces personnes afin de pouvoir leur fournir l'aide dont elles ont besoin, surtout en ce moment, en plein hiver ", a également déclaré Marianne Gasser.

« Nous continuons d'appeler toutes les parties au conflit à faciliter un accès sans entrave et sans interruption à toutes les personnes vivant dans les zones assiégées et difficiles à atteindre de Syrie », a pour sa part dit le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, Stéphane Dujarric, lors d'un point de presse à New York.

Tags
#Madaya, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency