iloubnan.info
( Publicité )
Société

Salma Hayek au Liban pour visiter des réfugiés syriens... Et lancer son film "Le Prophète"

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 28 avril 2015 à 12h02
Salma Hayek dans la Bekaa: photo UNICEF. Salma Hayek aux souks de Beyrouth: photo Dalati&Nohra.
De l’extrême détresse au glamour du tapis rouge. Salma Hayek s’est rendu au Liban ce week-end pour lancer l’opération "Chime" pour les enfants de Syrie (une levée de fonds en soutien aux enfants et familles touchés par la crise syrienne). La célèbre actrice d’origine libanaise se trouvait aussi au pays du Cèdre pour lancer son film d'animation, "Le Prophète".
Ambassadrice de l'UNICEF, Salma Hayek a visité un camp de réfugiés syriens au Liban, dans la Bekaa. Cette initiative marquait le lancement de "Chime" (Carillon), une campagne de levée de fonds, à destination cette fois des enfants syriens.

Fondée par Gucci en partenariat avec l'UNICEF, Chime est une campagne mondiale cherchant à collecter des fonds en faveur de l’éducation, de la santé et de la justice notamment pour les filles et femmes défavorisées dans le monde entier.

Hayek a ainsi visité des réfugiés syriens au Liban le 25 avril dans le but, explique l’UNICEF dans un communiqué de presse, d’attirer l'attention sur les besoins humanitaires urgents de ces enfants et de leurs familles, dont la vie a été bouleversée par les violences qui se déchainent en Syrie depuis quatre ans.



L'UNICEF estime à 14 millions le nombre d'enfants dans la région touchés par cette crise. Selon l’organisation, tous risquent de devenir une génération perdue. Parmi eux, 2,6 millions d'enfants ne fréquentent plus l'école.

"Des millions d'enfants ont été privés de leur enfance, de leur pays et ont perdu leurs proches. En conséquence du conflit en Syrie, ils passent à côté de leur éducation et sont obligés de travailler pour subvenir aux besoins de leurs familles", a déclaré Salma Hayek. "En faisant un don à Chime pour les Enfants de la Syrie, vous soutenez les efforts de l'UNICEF pour fournir aux enfants l'accès à des possibilités d'apprentissage et à de services de soutien, pour les aider à faire face à la violence qu'ils ont vécu. Le conflit ne doit pas signifier que toute une génération est perdue ".

Dans la vallée de la Bekaa au Liban, Salma Hayek a ainsi rencontré des enfants de réfugiés et les travailleurs humanitaires qui les soutiennent grâce à des activités de conseil, de jeu et d'apprentissage. Hayek a observé une campagne de vaccination contre la poliomyélite ciblant les zones à haut risque. Menée en partenariat avec le ministère de la Santé publique, l'UNICEF et des associations partenaires locales, elle vise à protéger près de 190 000 enfants de moins de cinq ans de cette maladie invalidante.

Salma Hayek a également pu découvrir des cliniques médicales mobiles mises en place par l'UNICEF, le ministère et des partenaires locaux pour fournir gratuitement des soins de santé de base, y compris l'accès aux vaccins, aux examens nécessaires, à la médecine de base et aux soins prénataux aux réfugiées qui résident dans des campements dans différentes régions du Liban.

"Je suis profondément inspirée par le courage des enfants réfugiés syriens et de leurs familles que je ai rencontrés au Liban. Envers et contre tout, malgré tout ce dont ils ont été victimes ou témoins, ils restent déterminés à continuer, dans l’espoir d’un avenir meilleur. Je suis aussi émue par la générosité que tant de Libanais ont montré envers ceux qui cherchent refuge dans leur pays", dit Hayek, dont les grands-parents paternels étaient libanais.

De la Bekaa… au tapis rouge


Célèbre pour des films tels que Frida, Puss in Boots et plus récemment Le Prophète, Salma Hayek est donc membre de Chime, pour l'autonomisation des filles. En 2008, Hayek s’est rendue en Sierra Leone avec l'UNICEF pour constater sur place l'impact du tétanos maternel et néonatal sur les femmes et les bébés et observer les programmes de santé et de vaccination menées par l’organisation internationale.

Le partenariat Gucci et l'UNICEF a été lancé en 2005, et a bénéficié à plus de 7,5 millions d'enfants à ce jour grâce à des programmes de l'UNICEF qui se concentrent sur l'aide aux enfants les plus défavorisés et misent sur un avenir meilleur grâce à l'éducation.

Passant radicalement d’un univers à l’autre, Salma Hayek a, lors de sa visite au Liban, pris part également à l'événement glamour organisée à l'Ecole Supérieure des Affaires à Beyrouth pour le lancement de son dernier film, Le Prophète, consacré à la vie de Gebran Khalil Gebran. La première du film a été projetée au Cinéma City, aux Souks de Beyrouth.



Le contraste entre ces deux mondes respectifs, à savoir celui du show-business et de l'extrême pauvreté, revêt pour nous quelque chose de choquant. Les VIP ont publié d’innombrables selfies sur Facebook, affichant leur présence auprès de Salma Hayek au cours de ces mondanités, faisant de sa présence à Beyrouth l’un des événements l'un des plus importants de la saison.

En revanche, à part les images diffusées par l'UNICEF, nous n’avons pas repéré sur les réseaux sociaux de photos de l’actrice visitant le camp dans la vallée de la Bekaa. Les réfugiés n'ont peut-être pas été en mesure de poster leurs photos sur Facebook ?

Espérons en tout cas que la collecte de fonds atteindra ses objectifs.
Tags
#Salma_Hayek, #Syrie, #RéfugiésSyriens
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency