iloubnan.info
( Publicité )
Société

Salam lance le plan de gestion de la crise des réfugiés au Liban

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 16 dcembre 2014 à 08h32
Le Premier ministre Tammam Salam a lancé lundi au Grand Sérail le plan du Liban pour faire face à la crise des réfugiés syriens. Il a indiqué à cette occasion que "ce document constitue le fruit des efforts communs entre le PNUD, l'ONU au Liban et les ministères concernés, à savoir, l'équipe du ministère des Affaires sociales sous la direction du ministre Rachid Derbas".
"L'objectif de ce plan consiste à déterminer les idées afin de faire face aux répercussions de la crise syrienne que nous subissons", a-t-il précisé.

"La dernière décision du FAO de mettre fin aux aides alimentaires a culminé la situation. Ceci s'oppose totalement avec ce que nous devons faire en vue d'éviter les répercussions catastrophiques probables de la crise", a-t-il poursuivi.

Il a ajouté que "le soutien financier effectif qui nous a été accordé est faible par comparaison à l'appui réel requis. L'unanimité dans cette perspective n'a pas été traduite par la communauté internationale via des démarches pratiques. Nous excluons, bien certainement, la donation de l'Arabie saoudite et le soutien accordé par des pays amis à l'armée libanaise".

"Nous souhaitons que le plan actuel ne soit pas seulement une sonnette d'alarme mais une feuille de route palpable permettant aux bailleurs de fonds de se concentrer sur des secteurs bien déterminés. Le facteur temps n'est pas dans notre intérêt en raison des attaques des extrémistes terroristes", a-t-il précisé.

"Le plan actuel représente un moyen propice de faire face à la crise dans notre pays. Des efforts ont été fournis quant à l'élaboration. Mais ils doivent être déployés au moment présent", a-t-il conclu.

Dans une interview accordée lundi à l'agence de presse koweïtienne (KONA), le ministre libanais des Affaires sociales, Rachid Derbas, a indiqué pour sa part que le Koweït était un pays donateur majeur  concernant le dossier des réfugiés au Liban.

Le ministre, en visite dans l'émirat, a rencontré d'une rencontre avec une délegation des organisations et associations du Croissant rouge dans les pays du CCG (Conseil de Coopération du Golfe). Il a tenu à saluer le montant des aides accordées au Liban par les pays du Golfe

"Le Liban a besoin d'un soutien politique et financier face au problème de l'afflux des déplacés syriens dont le nombre a dépassé les 1 100 000 ", a-t-il précisé.

"17% des déplacés vivent dans des rassemblements aléatoires distribués dans les diverses régions libanaises ", a expliqué M. Derbas, signalant que " plus de 100 000 étudiants syriens n'ont pas été inscrits dans les écoles cette année".

Il a, par ailleurs, proposé aux personnes réunies d'établir des complexes médicaux et hospitaliers dans plusieurs villes d'accueil au Liban, se disant prêt à mettre en place, en coopération avec le Croissant Rouge, un programme spécial pour ce but.
Tags
#RéfugiésSyriens, #Crise_des_réfugiés, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency