iloubnan.info
( Publicité )
Société

Syrie: l'aide humanitaire est insuffisante, dit l'ONU

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 26 novembre 2014 à 13h06
A l'occasion d'une réunion du Conseil de sécurité sur la situation en Syrie, la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos, a déclaré mardi que malgré les progrès réalisés dans l'acheminement de l'aide humanitaire, celle-ci ne suffisait pas encore à répondre aux besoins.
"La résolution 2165 du Conseil de sécurité (adoptée en juillet 2014) a aidé les Nations Unies à surmonter certains problèmes en permettant une livraison directe à des centaines de milliers de personnes", a expliqué Mme Amos devant les membres du Conseil.

"Depuis l'adoption de la résolution et surtout grâce aux livraisons transfrontalières, nous avons pu atteindre pratiquement tous les endroits difficiles d'accès dans les quatre gouvernorats d'Alep, d'Idlib, de Dar'a et de Quneitra », a-t-elle ajouté. « C'est pourquoi j'espère que ce Conseil renouvellera les dispositions contenues dans la résolution 2165. Elles permettent de faire la différence."

La Secrétaire générale adjointe a toutefois estimé que "malgré les progrès réalisés, cela ne suffit pas encore." "Nous sommes confrontés à des problèmes considérables pour appliquer les résolutions 2139 (adoptée en février 2014) et 2165 et nous n'arrivons pas à répondre aux besoins humanitaires de toutes les personnes que nous voulons atteindre en Syrie", a-t-elle dit.

Mme Amos a rappelé que 12,2 millions de personnes ont besoin d'assistance humanitaire en Syrie, dont plus de 5 millions d'enfants. Il y a 7,6 millions de personnes déplacées à l'intérieur de la Syrie et plus de 3,2 millions de personnes ont fui le pays. "Il s'agit du plus grand nombre de personnes déplacées à cause d'un conflit dans le monde", a dit la Secrétaire générale adjointe.

Valerie Amos a estimé que le Conseil de sécurité devait continuer de réclamer la levée des obstacles bureaucratiques qui entravent la livraison de l'assistance humanitaire, de demander que des fournitures médicales soient incluses dans les convois humanitaires et d'appeler à la levée du siège de villes, de villages et de quartiers.

"Et ce Conseil doit aussi pousser à mettre fin à la violence qui détruit les gens et le pays et a un effet déstabilisateur sur la région", a-t-elle ajouté.
Tags
#Syrie, #ONU, #Réfugiés, Droits de l'Homme
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency