iloubnan.info
( Publicité )
Société

Lancement de la version francophone du magazine Beyond, dédié à l'environnement au Liban

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 29 fvrier 2012 à 12h26
Un magazine francophone sur l'environnement: la revue Beyond, dont l'édition en français a été lancée lundi soir à Beyrouth, s'attaque à un sacré défi, dans un Liban où le monde des médias francophones n'est pas florissant, et où la cause de l'environnement ne génère que peu d'intérêt. Ce trimestriel a en tout cas réuni de belles plumes pour ce premier numéro de son édition francophone, pour un résultat qui fait la part belle à la photo.
La cérémonie de lancement du premier numéro en français de Beyrond (qui existe en anglais depuis trois ans), a été organisée lundi à l’Hôtel Phoenicia, en présence notamment de l'ambassadeur de France au Liban Denis Pietton, et du ministre libanais de l'Environnement Nazem El Khoury, qui a considéré que le lancement de Beyond en langue française constitue une « démarche courageuse » étant donné que «la presse en général et la presse francophone en particulier font face à maintes difficultés ». Il a remarqué que ce lancement « vient prouver une fois de plus le dynamisme de la société civile libanaise et l’importance de telles initiatives privées qu’il faut encourager, développer et soutenir ».

Le ministre a qualifié Beyond de « revue de qualité tant au niveau rédactionnel qu’au niveau esthétique». Selon lui, « cette richesse reflète le sérieux de cette publication et augure de sa réussite et son succès certain ». « Il n’est de plus bel hommage à la francophonie au Liban, terre du plurilinguisme et du brassage culturel, que ce nouveau défi d’imposer dans le paysage médiatique libanais une revue au service de l’environnement en langue française. Quel beau témoignage de la vitalité, malgré toutes les difficultés, de la langue de Molière dans notre pays ».

Cependant, Beyond, c’est aussi « une promesse d’avenir pour une publication sérieuse au service de l’environnement, du développement durable et de la protection du patrimoine libanais », selon M. El Khoury. « C’est aussi un engagement pour la défense de nos ressources naturelles et la sauvegarde de nos espaces verts ».

Le ministre de l’Environnement a qualifié de « primordial » le « rôle des medias et des journalistes, non seulement dans l’information, mais aussi dans la formation, la prise de conscience et la sensibilisation aux thèmes liés à la protection et la sauvegarde de l’environnement ».

Pour sa part, l’ambassadeur Denis Pietton a qualifié la « naissance » de Beyond Autrement, d’ «heureux événement ». Selon lui, « la création de ce nouveau magazine en français illustre le dynamisme des hommes et des femmes de presse libanais et leur volonté d’aller de l’avant dans un domaine qui nous tient à cœur, l’environnement ».

M. Pietton a considéré que « la publication d'un nouveau magazine en français au Liban est une bonne nouvelle pour tous les francophones de ce pays et dans la région. La création d'un nouveau titre en français est un acte courageux ».

M. Pietton a affirmé que « La France est très attachée à et milite pour la défense et la préservation de l'environnement. Elle soutient donc la rédaction de Beyond Autrement qui promeut ces idées et sensibilise l'opinion libanaise à la nécessité de préserver les richesses naturelles du pays du Cèdre ».

Il a noté que « les richesses du Liban sont multiples, mais elles ont souvent été dilapidées ou mises en péril par un développement urbain non maîtrisé. Il est urgent que l'ensemble des Libanais, citoyens et autorités, mettent l'enjeu environnemental au cœur de leurs priorités ».

M. Pietton a affirmé que « la préservation de l’environnement au Liban est au cœur des préoccupations de l’Ambassade de France ». Et d’ajouter : « Parmi les projets que nous soutenons, on peut citer l’accompagnement à la création et à la préservation de réserves naturelles (Chouf, Ehden, Bentael, Tyr, Tannourine), le projet d’assainissement des eaux du Kesrouan, les opérations de reforestation au sud-Liban réalisées par le contingent français de la FINUL en partenariat avec l’ONG Jouzour Loubnan».

L’éditrice de la revue, Mme Pascale Choueiry Saad, a exprimé son attachement à la langue française, « langue de la liberté », et a attiré l’attention sur le rôle qu’elle joue « au niveau de la solidarité, de l’échange et du partage ».

Mme Saad a rappelé que Beyond est « un vrai condensé de tout ce que la nature a de mieux à nous offrir à travers des photos, des textes, des émotions, loin des clichés pompeux sur l’écologie ».

Selon elle, « si nous souhaitons continuer à nous faire plaisir, nous chercherons à chaque fois à le faire en réduisant au mieux notre impact sur l’environnement ». Et d’ajouter : « Il est temps de comprendre que la planète est malade et que l'homme est coupable de l'avoir dévastée. Le souci de l'environnement est légitime. Dame Nature nous envoie régulièrement des symptômes alarmants: Tsunamis, tremblements de terre, ouragans, … Les hivers rigoureux, les étés caniculaires, les océans furieux, et la croute terrestre irritée … Ajoutons à cela la pêche intensive et le déboisement des plaines et des collines, et nous avons le résultat impitoyable du travail des hommes et un prélude à leur disparition ».

Elle a remarqué le « même cas de figure sur la scène locale ou pire encore: Les désastres environnementaux sont catastrophiques. L'eau est polluée, l'air irrespirable, la nature saccagée et les derniers-nés ne tarderont pas à maudire leurs géniteurs de leur avoir légué un cadeau empoisonné ».

Selon Mme Saad, « c'est là justement, que Beyond intervient pour parler « autrement » de l'environnement en incitant ses lecteurs à revenir à la nature comme source de vie ».

Elle a affirmé que la priorité de Beyond est de « respecter la nature et de l’élever au rang d’art. Nous souhaitons sensibiliser à la préservation de la nature à travers des photos de la beauté fascinante de la Planète dans laquelle nous vivons, et la découverte de la richesse et de l'incroyable variété des paysages de cette Nature apaisante et nourricière ». Et de conclure : « Notre devoir est de la sauvegarder et d’assurer aux générations futures un avenir désirable ».

Le premier numéro de Beyond dans son édition française inclut une sélection des meilleures reportages et articles publiés dans la version anglaise qui compte sept numéros jusqu’à présent. La revue sera publiée de manière périodique en français et en anglais.
Tags
#Environnement, #Media, #Francophonie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency