iloubnan.info
( Publicité )
Société

Arabie-Saoudite: Des chrétiens arrêtés lors d’une prière privée

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 31 janvier 2012 à 11h58
Trente-cinq chrétiens éthiopiens sont en attente d'expulsion d'Arabie-Saoudite pour « regroupement illicite », après qu’ils aient été arrêtés par la police qui a fait irruption pendant un rassemblement privé de prière à Djeddah, à la mi-décembre 2011, a rapporté Human Rights Watch. 29 des 35 personnes arrêtées étaient des femmes. En garde à vue, ils ont été soumis à des fouilles corporelles arbitraires, ont déclaré à Human Rights Watch, trois des Ethiopiens.
Les Ethiopiens s’étaient rassemblés pour prier ensemble le 15 décembre, pendant la période de l'Avent précédant Noël, dans la maison privée de l'un des Ethiopiens, lorsque la police a fait irruption à l’intérieur et les a arrêté, ont rapporté à Human Rights Watch, trois membres emprisonnés du groupe, deux femmes et un homme.

« Alors que le roi Abdallah met en place un centre international de dialogue interreligieux, sa police piétine les droits des croyants d'autres confessions », a déclaré Christoph Wilcke, chercheur au Moyen-Orient pour Human Rights Watch. « Le gouvernement saoudien a besoin de changer ses propres comportements intolérants avant de pouvoir promouvoir le dialogue religieux à l'étranger ». 

En Octobre, l'Arabie-Saoudite, de concert avec l'Autriche et l'Espagne, a fondé le Centre du Roi Abdullah Bin Abdulaziz, le Centre International pour le dialogue interreligieux et interculturel, basé à Vienne, et financé par l'Arabie saoudite.
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2019 Par Proximity Agency