iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Trois hauts responsables Syriens arrêtés en France et en Allemagne pour « suspicion de crimes contre l'humanité »

PARIS | iloubnan.info - Le 17 fvrier 2019 à 17h14
Photo extraite du site de la FIDH dédiée à l'aide aux victimes de crimes de guerre et crimes contre l'humanité en Syrie.

Trois hauts responsables syriens ont été arrêtés le 12 février en France et en Allemagne : ils sont soupçonnés de crimes contre l'humanité liés aux photos de « César », cet ancien photographe syrien, chargé par le régime de Bachar El Assad de photographier les cadavres de prisonniers exécutés ou morts sous la torture dans les geôles syriennes. Après s’être enfui de Syrie, César a remis 28000 photos à l’ONU qui les a publiées en 2014 dans le « Rapport César ». Certaines images ont permis à des familles syriennes d’identifier leurs proches disparus.

Suite à ces trois récentes arrestations, la FIDH a déclaré qu’elle participerait à l'enquête en France en tant que partie civile et faciliterait la participation des victimes syriennes.

« Cette enquête pourrait aboutir à la reconnaissance par un tribunal indépendant de l'utilisation brutale et systématique de la torture par le régime en détention, » explique la FIDH dans un communiqué, précisant que « les trois arrestations sont le résultat des efforts conjugués des autorités françaises et allemandes pour enquêter sur les crimes du régime d’Assad documentés par l’ancien photographe militaire César. La création d'une équipe commune d'enquête franco-allemande a été annoncée en 2018 ».

Les trois hauts responsables du régime ont été arrêtés suite à des mandats d'arrêts internationaux émis par la France et l'Allemagne. Pour la FIDH, cela a aussi été rendu possible grâce au « courage et à la persistance de militants et de victimes syriens qui, depuis 2011, ont activement contribué aux enquêtes judiciaires en cours en Europe en fournissant des témoignages et des documents sur les crimes du régime syrien ».

La FIDH rappelle que ces enquêtes, appelées affaires de compétence universelle, représentent la seule voie de justice ouverte aux centaines de milliers de victimes de crimes commis en Syrie. Un éventuel renvoi à la Cour pénale internationale reste bloqué par le veto russe et chinois au sein du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Entre 250 000 et 1 million de Syriens auraient été arrêtés et détenus depuis 2011, début de la révolution en Syrie.

Tags
#Bachar_el_Assad, #Révolution_Syrienne, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2019 Par Proximity Agency