iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Israël et Syrie : l’ONU appelle à l’arrêt des hostilités après des tirs de missiles et des frappes aériennes

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 10 mai 2018 à 17h20

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a suivi "avec la plus grande inquiétude" les informations selon lesquelles des missiles lancés depuis la Syrie auraient visé des positions israéliennes et des frappes de représailles auraient été menées par les Forces de défense israéliennes, après de précédentes frappes en Syrie, dimanche 6 mai, a affirmé son porte-parole.

« (M. Guterres) note avec soulagement la normalisation partielle de la situation aujourd'hui », a ajouté son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration à la presse publiée jeudi.

Selon la presse, des avions israéliens ont frappé jeudi des cibles militaires iraniennes présumées en Syrie, en réponse à des tirs de roquettes par les forces iraniennes se trouvant en Syrie sur des positions israéliennes au Golan.

La Force des Nations Unies chargée d'observer le désengagement (FNUOD), qui contrôle l'application du cessez-le-feu entre les forces israéliennes et syriennes sur le plateau du Golan depuis 1974, est restée en contact avec les Forces armées arabes syriennes et les Forces de défense israéliennes, exhortant les deux parties « à faire preuve de la plus grande retenue et à respecter leurs obligations en vertu de l'Accord sur le désengagement des forces », a encore dit le porte-parole du Secrétaire général.

Le chef de l’ONU « appelle à l'arrêt immédiat de tous les actes hostiles et de toute action provocatrice afin d'éviter une nouvelle conflagration dans la région déjà engagée dans d’horribles conflits avec d'immenses souffrances pour les civils ».

M. Guterres a réitéré le soutien indéfectible des Nations Unies aux efforts de désescalade à long terme et à la stabilité au Moyen-Orient.

« L’ONU continuera de faire avancer et de soutenir tous les efforts visant à poursuivre la désescalade dans la région. Dans ce contexte, le Secrétaire général réitère que le conflit en Syrie devrait prendre fin avec une solution politique à travers les pourparlers inter-syriens de Genève, comme stipulé dans la résolution 2254 du Conseil de sécurité », a dit son porte-parole.

« Le Secrétaire général appelle le Conseil de sécurité à rester activement saisi de la question et à assumer ses responsabilités en vertu de la Charte. Il se tient prêt à travailler étroitement avec tous ses membres à cet égard », a-t-il ajouté.

Tags
#Israel, #ONU, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency