iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Essai nucléaire : l'ONU appelle à "briser le cycle des provocations" de Pyongyang

Le 05 septembre 2017 à 14h19
Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Jeffray Feltman, informe le 4 septembre 2017 le Conseil de sécurité sur l’essai nucléaire mené par la République populaire démocratique de Corée (RPDC). Photo: ONU / Evan Schneider

Devant le Conseil de sécurité, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, a qualifié lundi de "provocation dangereuse" l'essai nucléaire mené la veille par la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

Suite à l'annonce dimanche par Pyongyang de la conduite d'un essai nucléaire réussi, les 15 membres du Conseil se sont réunis lundi matin en urgence à la demande conjointe de la République de Corée, du Japon, des Etats-Unis, de la France et du Royaume-Uni.

"Il s'agit de la deuxième réunion d'urgence du Conseil de sécurité sur la non-prolifération / RPDC en moins d'une semaine et la dixième fois que le Conseil de sécurité s'est réuni pour discuter de la RPDC cette année", a rappelé le Secrétaire général adjoint. Réitérant la condamnation de l'essai nucléaire nord-coréen faite la veille par le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, le chef des affaires politiques de l'ONU a fustigé "un acte profondément déstabilisant pour la sécurité régionale et internationale".

Soulignant que le dernier essai nucléaire nord-coréen était par évidence plus important en comparaison aux précédents tests menés par Pyongyang, le Secrétaire général adjoint a indiqué qu'il existe aujourd'hui des rapports indiquant que la RPDC pourrait préparer de nouveaux tests de missiles balistiques.

M. Feltman a indiqué que le Secrétaire général compte sur le Conseil de sécurité pour rester uni et prendre les mesures appropriées face à cet essai nucléaire. "Comme cela a été dit lors de la réunion du Conseil de sécurité la semaine dernière, au fur et à mesure que les tensions augmentent, le risque de malentendu, de mauvaise connaissance et d'escalade augmente", a-t-il prévenu.

Pour le Secrétaire général adjoint, les derniers événements graves nord-coréens exigent une réponse complète afin « de briser le cycle des provocations » de la RPDC. "Une telle réponse doit inclure une diplomatie judicieuse et audacieuse pour être efficace", a-t-il dit.

Alors que le Conseil de sécurité doit décider de sa réponse face à l'essai nucléaire nord-coréen, M. Feltman a souligné à ses membres que le Secrétaire général réitère l'importance de répondre aux impératifs humanitaires indépendamment de la situation politique. "Le peuple de la RPDC s'appuie sur la communauté internationale pour fournir une aide humanitaire aux personnes dans le besoin", a-t-il rappelé.

La Représentante permanente américaine, Nikki Haley a déclaré à la fin de la réunion que les Etats-Unis transmettrons cette semaine aux membres du Conseil un projet de résolution sur des sanctions en réponse au dernier essai nucléaire nord-coréen.

Tags
#EssaiNucléaire, #nucléaire
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2017 Par Proximity Agency