iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Loi électorale : Hariri affirme la prorogation du mandat du Parlement de 11 mois pour des raisons techniques

iloubnan.info - Le 14 juin 2017 à 19h27

Le Premier ministre Saad Hariri a indiqué mercredi que "le Conseil des ministres a approuvé la nouvelle loi électorale basée sur la proportionnelle et un découpage en 15 circonscriptions", assurant que le mandat du Parlement a été prorogé de 11 mois pour des raisons techniques, notamment l'utilisation de la carte magnétisée.

"Malheureusement, le quota des femmes n'a pas été inclus dans la nouvelle loi. Les ministres Ali Kanso, Talal Erslane et Youssef Fenianos ont pour leur part opposé quelques objections au découpage des circonscriptions", a-t-il dit, dans un point de presse à l'issue de la séance du Conseil des ministres au palais de Baabda sous la présidence du chef de l'Etat, Michel Aoun.

Le Premier ministre a qualifié la loi électorale de "réalisation historique", rappelant que "pour la première fois, les Libanais se mettent d'accord dans un climat positif alors qu'auparavant les lois leur étaient imposées.

"Des réserves ont été émises mais nous avons été contraints de mettre les remarques de côté afin de réussir en ce sens", a-t-il ajouté.

M. Hariri a enfin affirmé que "le ministère de l'Intérieur élaborera des programmes sur les détails de cette loi qui permettra à toutes les composantes d'être représentées au Parlement".

Donnez votre opinion
1 Commentaires
houari
15 juin 2017 à 01h43
Madame Aoun ! Madame Hariri ! Toutes les libanaises ! C'est le moment ou jamais de défendre le Liban !
La société civile doit se mobiliser pour imposer un quotas de femmes à l'assemblée. Cette mobilisation ne doit pas être partisane.
Le Liban a besoin de toutes et tous ensemble à l'assemblée nationale.
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2017 Par Proximity Agency