iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Un député du Hezbollah appelle à taxer les banques, pas les citoyens

BEYROUTH | iloubnan.info / NNA - Le 28 mars 2017 à 10h38

Le député Hassan Fadlallah (Hezbollah) a assuré lundi que son bloc parlementaire de la "Fidélité à la Résistance" ferait tout pour qu'aucune nouvelle taxe ne soit imposée aux citoyens libanais, tout en oeuvrant pour que les impôts touchent les gains des banques.

"Nous allons affronter la corruption et les corrompus, quels qu'ils soient", a-t-il martelé, dans un entretien accordé à la chaîne du Hezbollah, al-Manar.

Selon le député, c'est un budget d'austérité qui devrait être adopté, un budget qui n'engloberait pas les dépenses inutiles qui ajoutent au gaspillage. Parmi ces dépenses, celles relatives à l'ameublement des administrations et à la location par l'Etat de certains immeubles au centre-ville de la capitale pour des sommes exorbitantes qui pourraient couvrir les frais de construction de locaux. "Pourquoi changer les meubles des ministères tous les ans, pourquoi louer des locaux au centre-ville de Beyrouth au lieu d'opter pour des quartiers de la périphérie, moins chers?" a-t-il demandé, estimant que des dizaines de milliards de livres pourraient être économisées sans aucune difficulté.

M. Fadlallah a aussi souligné la nécessité de lutter contre la corruption dans les douanes et contre l'évasion fiscale.

"La politique d'austérité nous permettrait de financer la grille des salaires", a-t-il martelé. "Nous ne sommes pas contre les taxes, mais celles-ci doivent être imposées sur les banques et les biens-fonds maritimes. De toutes façons, nous avons des solutions que nous proposerons bientôt", a-t-il conclu.

Tags
#Hezbollah
Donnez votre opinion
1 Commentaires
houari
29 mars 2017 à 15h03
Mélenchon aurait il infiltré le Hezbollah ???????
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2017 Par Proximity Agency