iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Le Guen: C’est aussi en aidant les Libanais que l’on peut aider les réfugiés

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 20 mars 2017 à 19h13

Le Premier ministre libanais Saad Hariri a reçu cet après-midi au Grand Sérail Jean Marie Le Guen, Secrétaire d’État auprès du ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, chargé du Développement et de la Francophonie.

La rencontre a eu lieu en présence de l’ambassadeur de France au Liban, Emmanuel Bonne.

A l’issue de la réunion, Le Guen a déclaré : "Nous avons fait un tour d’horizon de l’amitié entre la France et le Liban. Nous avons aussi beaucoup parlé de l’aide à mobiliser pour les réfugiés mais également pour les Libanais parce que c’est aussi en aidant les Libanais que l’on peut aider les réfugiés. Par exemple les projets d’infrastructure doivent bénéficier à tous. Puis nous avons également parlé de la francophonie parce que c’est le jour de la francophonie. J’ai eu le plaisir de présenter à monsieur le premier ministre toutes les activités de la francophonie, en particulier aujourd’hui à Beyrouth. C’était donc à la fois une conversation très amicale, très fructueuse et très intéressante".   

Donnez votre opinion
1 Commentaires
houari
21 mars 2017 à 02h18
Vous avez la mémoir qui flanche.... Dans le livre "Nos très chers émirs", les journalistes Christian Chesnot et Georges Malbrunot citent notamment Jean-Marie Le Guen.
Jean-Marie Le Guen a harcelé pendant quasiment un an l'ambassadeur à Paris. Il voulait imposer une agence de communication pour gérer des déclarations d'hommes politiques, pour contrôler un peu les questions au Parlement qui seraient critiques par rapport au Qatar", détaille Christian Chenot. Le tout pour une rémunération mensuelle de 10.000 d'euros.
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2017 Par Proximity Agency