iloubnan.info
( Publicité )
Politique

L'Opposition syrienne discute à Genève de la transition politique en Syrie avec De Mistura

PARIS | iloubnan.info, avec agences - Le 03 mars 2017 à 10h04

Des responsables de la Coalition Nationale Syrienne ont indiqué que le Haut comité des négociations de l'Opposition (HCN), actuellement à Genève pour participer aux pourparlers avec le régime sous l'égide de l'ONU, a discuté de la transition politique et de toutes les questions connexes avec l'Envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie Staffan De Mistura.

Hawass Khalil, Membre du bureau politique de la Coalition et qui fait partie de la délégation à Genève, a déclaré que les discussions avec M. De Mistura s'est longuement attardée sur la transition politique et toutes les questions connexes nécessaires pour y parvenir.

M. Khalil a souligné "la nécessité d'un engagement ferme sur l'élimination du terrorisme et que cela n'était pas négociable. La délégation de négociations de l'Opposition cherche à parvenir à une transition politique pour rétablir la sécurité et la stabilité en Syrie," a-t-il ajouté. "La transition politique est le seul moyen de vaincre le terrorisme et de mettre fin aux crimes de guerre commis quotidiennement en Syrie par les milices étrangères soutenues par l'Iran."

La délégation du HCN s'est également entretenue mercredi avec le Vice-ministre russe des Affaires étrangères, Gennady Gatilov, à Genève. Osama Taljo, membre du bureau politique de la Coalition et du HCN, a déclaré que les deux parties ont tenu "des discussions constructives sur l'importance de la transition politique qui est essentielle pour mettre fin au conflit ; libérer la Syrie du terrorisme et de la tyrannie ; et expulser les milices étrangères de tout le territoire syrien.
Si la Russie, se présentant comme un garant du cessez-le-feu, veut réellement peser sur la transition politique, elle doit faire avancer le processus," a souligné M. Taljo.

L'Opposition a souligné l'importance de respecter pleinement le cessez-le-feu et a soulevé la question des "continuelles violations de la trêve par les forces du régime" lors de la rencontre avec M. Gatilov.

La délégation a aussi évoqué le récent veto russe sur un projet de résolution au Conseil de sécurité des Nations Unies visant à imposer des sanctions contre l'utilisation d'armes chimiques et les responsables de crimes de guerre. "Ce véto s'oppose au rôle de la Russie en tant que garant du cessez-le-feu et de membre permanent du Conseil de sécurité chargé de maintenir la paix et la sécurité mondiales", a estimé l'Opposition syrienne.

Tags
#CoalitionNationaleSyrienne, #Syrie
Donnez votre opinion
1 Commentaires
houari
03 mars 2017 à 17h37
Les livres d'Histoire garderont le souvenir de la Syrie. La Syrie n'est plus.
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency