iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Heurts à Ain el Heloué: l'UNICEF et l'UNRWA appellent à la cessation des violences

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 01 mars 2017 à 15h23

Après les heurts qui ont secoué le camp de Ain el Heloué à Saïda (dans le sud du Liban) ces derniers jours, l'UNRWA et l'UNICEF ont tenu à "condamner fermement la violence armée dans le camp de réfugiés" palestiniens, "qui affecte directement la sécurité des civils, dont celle de nombreux enfants."

Au moins huit civils, dont un garçon de treize ans et un membre du personnel des Nations Unies (UNRWA), ont été blessés ces derniers jours. "Nous sommes profondément préoccupés par le fait que la violence continue entraînera de nouvelles victimes civiles, y compris des enfants", ont dit les deux agences onusiennes.

Après ces violences, la plupart des services d'éducation, de santé et autres dans le camp ont été suspendus. "Des hommes armés ont occupé trois écoles des Nations Unies, en violation de l'inviolabilité des locaux de l'ONU, et en violation des droits des enfants en vertu du droit international," ont dénoncé l'UNRWA et l'UNICEF, qui estiment que ces violences ont limité l'accès à l'éducation de nombreux enfants, dont quelque 5 200 étudiants de l'UNRWA. Les civils résidant dans le camp ont aussi un accès limité aux soins de santé essentiels.

L'UNICEF et l'UNRWA appellent tous les acteurs concernés à respecter les vies humaines et à assurer la protection des réfugiés de Palestine et des autres habitants du camp:

"Nous appelons tous les acteurs armés qui opèrent dans le camp à cesser les hostilités et à prendre les mesures nécessaires pour protéger les civils et assurer un accès sûr aux écoles, aux cliniques et aux autres services vitaux."

Tags
#Palestiniens
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency