iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Pour l'opposition syrienne, Assad se sert des pourparlers de Genève pour couvrir son "escalade militaire" en Syrie

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 27 février 2017 à 15h04

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, se disait la semaine dernière encouragé par le fait que les Syriens ayant accepté l'invitation des Nations Unies à venir à Genève dans le cadre de la reprise des pourparlers inter-syriens, se soient retrouvés jeudi dans la même salle au Palais des Nations.

Selon le porte-parole du chef de l'ONU, celui-ci "se félicite du travail accompli par son Envoyé spécial [Staffan de Mistura] en vue de la reprise des pourparlers".

Disons que du côté de la Coalition nationale syrienne, les visages sont moins réjouis.

Des membres de la délégation syrienne de l'Opposition à Genève et des membres du Conseil local d'Al Waer ont échangé, lors d'une téléconférence tenue samedi après-midi, sur la situation désastreuse dans le district assiégé. En effet, le district subit de violents bombardements par les forces du régime et ses milices alliées depuis quelques jours.
Lors de la téléconférence organisée par la Coalition Nationale Syrienne, les deux parties ont convenu de poursuivre les consultations et la coordination pour envoyer les souffrances de la population assiégée à Al Waer à la Communauté Internationale.

Khaled Khoja, Membre de la Coalition, a affirmé qu'à chaque ronde de négociations le régime d'Assad intensifie la violence et ses opérations de déplacements de masse forcés. "Une telle escalade se produit avec le soutien de la Russie qui prétend être un garant du cessez-le-feu," a estimé M. Khoja depuis Genève. Selon lui, le régime d'Assad ne cherche qu'à gagner du temps.

"Nous ne pouvons parler d'un véritable et réel processus de négociations, mais d'une gestion d'un processus politique que le régime décrit selon ses propres termes. C'est le résultat de l'indécision des résolutions internationales", a dit M. Khoja.

Les activistes locaux ont documenté la mort d'au moins 43 personnes dans le bombardement brutal et les opérations militaires du régime d'Assad et ses alliés vendredi, ajoutant avoir enregistré, le même jour, pas moins de 50 violations de la trêve par les forces du régime d'Assad et ses alliés.

Tags
#CoalitionNationaleSyrienne, #ONU, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency