iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Sednaya: Amnesty International a recréé la prison en 3D

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 09 février 2017 à 18h28
Capture d'écran de l'expérience 3D d'Amnesty International sur la prison de Sednaya.

Le monde a découvert cette semaine la prison de Sednaya en Syrie, avec le rapport qu’Amnesty International publie sur cet établissement où jusqu’à 13 000 personnes auraient été exécutées entre 2011 et 2015. Intitulé "Human slaughterhouse: Mass hangings and extermination at Saydnaya prison" (Un abattoir humain: pendaisons de masse et extermination à la prison de Sednaya en Syrie), le rapport peut être téléchargé sur le site d'Amnesty.  

Le document met en cause le régime syrien qui selon l'ONG cautionnait largement ces pratiques. L’une des choses les plus choquantes dans ce rapport (si tant est que l’on puisse graduer l’horreur), c’est l’aspect industriel des exécutions (d’où son titre).

Le rapport a été réalisé d’après les témoignages d’anciens détenus ayant survécu, et d’anciens gardiens aussi. Il fait état d’une réalité qui évoque celle décrite dans le récit La coquille, de Moustafa Khalife, enfermé pendant 12 ans dans la prison de Palmyre, un autre établissement particulièrement redouté en Syrie.

L’ONG sur son site invite l’internaute a découvrir par lui-même la prison de Sednaya, via un web documentaire proposant à l'internaute une expérience 3D. Là aussi, Amnesty s’est basée sur les témoignages de survivants pour reconstituer l’architecture de l’établissement, faire écouter les sons que les prisonniers pouvaient y entendre. Tout est expliqué avec une précision parfois quasi clinique qui permet peut-être de rendre cette expérience vivable, tout simplement. 

Nous vous invitons à consulter ce documentaire, pour avoir un aperçu, juste un aperçu, de ce que l’humanité peut produire de pire.

Reste à savoir si cela aura un effet dans la prise de conscience collective de la réalité en Syrie, et sur l’aptitude des populations à faire pression sur leurs dirigeants. Comme on ne sait jamais, Amnesty invite sur son site les internautes à signer une pétition appelant les gouvernements russe et américain à agir. 

Tags
#Syrie, #Sednaya
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2017 Par Proximity Agency