iloubnan.info
( Publicité )
Politique

20000 réfugiés auraient pu être réinstallés aux États-Unis pendant les 120 jours d'interdiction du territoire américain

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 31 janvier 2017 à 12h21

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, s'est déclaré lundi profondément préoccupé par l'incertitude à laquelle sont confrontés des milliers de réfugiés dans le monde qui étaient sur le point d'être réinstallés aux États-Unis. Il faisait référence au décret signé par le président américain Donald Trump vendredi pour interdire l'entrée sur le territoire des USA aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane (Irak, Iran, Syrie, Libye, Somalie, Yémen, Soudan).

"Rien que cette semaine, plus de 800 réfugiés se préparaient à faire de l'Amérique leur nouvelle maison, mais ils se voient désormais interdits de voyager aux États-Unis", a souligné le HCR dans un communiqué de presse.

L'agence des Nations Unies pour les réfugiés estime que 20.000 réfugiés se trouvant dans des circonstances précaires pourraient avoir été réinstallés aux États-Unis pendant 120 jours couverts par la suspension annoncée vendredi, sur la base de la moyenne des chiffres mensuels au cours des 15 dernières années.

"Les réfugiés sont anxieux, perplexes et désespérés face à cette suspension dans ce qui est déjà un long processus", a souligné le HCR. "Les réfugiés partagent les mêmes préoccupations que les Américains en matière de sécurité et de sûreté. Ils fuient eux-mêmes la guerre, les persécutions, l'oppression et le terrorisme. Les personnes et les familles que le HCR soumet aux gouvernements pour une réinstallation sont les plus vulnérables – il s'agit de personnes ayant besoin d'une assistance médicale urgente, de survivants de la torture et de femmes et de filles en danger".

Le HCR a rappelé que la grande majorité des réfugiés dans le monde sont accueillis dans les pays en développement et que moins de 1% bénéficient d'une procédure de réinstallation. Ceux qui sont acceptés pour une réinstallation aux États-Unis, après un processus rigoureux de vérification par les États-Unis, viennent pour reconstruire leur vie dans la sécurité et la dignité. "Le HCR espère qu'ils pourront le faire dès que possible", souligne le communiqué de presse.

Selon l'agence onusienne, la réinstallation est un signe de solidarité tangible avec les réfugiés les plus vulnérables du monde. C'est également une façon importante pour les gouvernements et les communautés de partager leurs responsabilités avec les principaux pays d'accueil des réfugiés, qui sont les plus affectés par la crise du déplacement de ces dernières années.

"Pendant des décennies, les États-Unis ont été un chef de file mondial en matière de protection des réfugiés, une tradition enracinée dans la tolérance et la générosité du peuple américain. Le HCR espère que les États-Unis continueront de jouer un rôle de chef de file et de protéger les personnes qui fuient les conflits et les persécutions", ajoute le communiqué de presse.

Le Haut-Commissaire a souligné une fois de plus la position du HCR selon laquelle les réfugiés devraient "bénéficier d'un traitement égal en matière de protection et d'assistance, ainsi que de possibilités de réinstallation, quelle que soit leur religion, leur nationalité ou leur race".

Dans une déclaration à la presse, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a également rappelé que "les besoins des réfugiés n'ont jamais été aussi importants".

"Dans le monde entier 28 millions d'enfants ont été déracinés par des conflits, chassés de leurs foyers par la violence et la terreur. Ils ont besoin de notre aide", a-t-il ajouté. "Les États-Unis ont une longue et fière tradition de protéger les enfants fuyant la guerre et la persécution. Nous espérons que cet appui se poursuivra et que les mesures récentes se révéleront provisoires. Tous les enfants réfugiés ont besoin de notre soutien".

Tags
#DonaldTrump
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency