iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Le HCR exhorte les Etats de l'UE à respecter leurs engagements de relocalisation de demandeurs d'asile

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 09 janvier 2017 à 10h39
Un groupe d’Afghans arrive sur l’île grecque de Lesbos après avoir voyagé sur un radeau pneumatique depuis la Turquie. Des centaines de milliers de réfugiés et de migrants utilisent cette route maritime dangereuse à travers la Méditerranée. Photo: UNHCR/A. McConnell

Alors que la situation sur les îles grecques est de plus en plus critique en période hivernale, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a rappelé vendredi aux pays de l'Union européenne (UE) qu'il demeure impératif de contribuer à résoudre d'urgence la situation en Grèce moyennant la relocalisation de demandeurs d'asile dans d'autres Etats membres.

Lors d'un point de presse à Genève, le porte-parole du HCR, Adrian Edwards, a précisé qu'en date du 4 janvier 2017, seulement 7.760 demandeurs d'asile avaient quitté la Grèce ou faisaient partie des départs programmés dans le cadre du mécanisme de relocalisation de l'UE adopté fin 2015 pour deux ans.

"Cela représente environ 12% du chiffre de 66.400 personnes fixé l'année dernière, soit un pourcentage d'un niveau inacceptable", a-t-il souligné, exhortant les Etats membres de l'UE à respecter leurs engagements antérieurs et à proposer des places supplémentaires sans plus attendre.

L'accélération du transfert des personnes des îles grecques vers le continent est essentielle

Le HCR a réitéré son appel à accélérer le transfert des demandeurs d'asile des îles de la mer Egée vers le continent grec.

"Malgré les récents efforts visant à améliorer la situation, les conditions demeurent déplorables dans de nombreux sites sur les îles", a déclaré M. Edwards, lors d'un point de presse à Genève se disant notamment inquiet concernant la situation à Samos, Chios et Lesbos qualifiée de "particulièrement préoccupante".

"Le besoin d'assurer une meilleure protection va devenir encore plus critique ce week-end avec la chute attendue des températures sur les îles", a prévenu le porte-parole de l'agence onusienne.

Bien que le HCR et ses partenaires aient fourni des centaines de couvertures thermiques, sacs de couchage et kits de protection pour l'hiver, M. Edwards a souligné que les personnes seraient mieux sur le continent et devraient être y être transférées plus rapidement et en plus grand nombre.

Les transferts de demandeurs d'asile des îles vers le continent grec sont autorisés seulement à l'issue de leur procédure d'enregistrement ou dans les cas de vulnérabilité particulière. "La lenteur de la procédure d'enregistrement et d'identification des personnes vulnérables ainsi que, auparavant, un manque de places adaptées sur le continent sont autant de facteurs ayant retardé les transferts", a déploré M. Edwards. "Cela a contribué, entre autres, à une saturation grave des installations construites pour un nombre beaucoup plus limité de personnes et a augmenté les risques pour la protection".

Légère amélioration de la situation sur le continent

Sur le continent, les difficultés auxquelles était confronté le HCR il y a encore quelques semaines diminuent.

Au cours de la période des fêtes de fin d'année, l'agence de l'ONU pour les réfugiés a terminé le travail de préparation pour l'hiver de tous les sites que les autorités grecques lui ont attribués et finalise par ailleurs l'amélioration de certaines infrastructures dans d'autres lieux.

"Dans un certain nombre de sites où les conditions étaient inférieures aux standards, nous avons transféré les personnes dans des hébergements plus adéquats", a précisé le porte-parole de l'agence.

Au total, le HCR a créé 21.000 places d'hébergement dans des appartements, des familles d'accueil ou d'autres bâtiments. Environ 700 places ont été trouvées pour les enfants non accompagnés dans des structures spécialisées.

Tags
#Réfugiés, #RéfugiésSyriens
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency