iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Réunion d'Astana sur la Syrie: La Coalition accuse Moscou d'interférer dans la composition de la délégation de l'opposition

PARIS | iloubnan.info - Le 06 janvier 2017 à 10h31

"La Coalition Nationale Syrienne rappelle que le Haut comité des négociations de l'Opposition (HCN) est la seule instance autorisée à choisir la délégation des négociations, comme indiqué dans le communiqué final de la réunion de Riyad en décembre 2015 au cours de laquelle toutes les forces politiques et révolutionnaires syriennes ont donné ce pouvoir au HCN", a noté la CNS dans un communiqué publié jeudi.

Ces remarques interviennent alors qu'une réunion de négociations se prépare à Astana (Kazakhstan), alors qu'un cessez le feu, parrainé par la Russie (pro-régime syrien) et la Turquie (pro-opposition), a été décrété jeudi à minuit. Des violations ont d'ores et déjà été enregistrées, émanant notamment des forces pro-régime. Mais pour l'heure, la trêve, officiellement, tient toujours.

La Coalition nationale syrienne a en tout cas souligné être "profondément préoccupée par les tentatives de la Russie d'intervenir dans la représentation du peuple syrien dans les prochaines négociations de paix (à Astana). La Coalition, en tant que représentant légitime du peuple syrien, rappelle le pouvoir exclusif de l'Opposition syrienne, représentée par le HCN, à choisir sa délégation de négociations".

Le cessez-le-feu a été établi par la Résolution 2254 (2015) et confirmé par la Résolution 2336 (2016) du Conseil de sécurité de l'ONU.

"Il est plus que nécessaire de mettre pleinement en œuvre l'accord sur la cessation des hostilités condamnant les violations continuelles et les crimes de guerre du régime d'Assad et des milices soutenues par l'Iran, en particulier dans Wadi Barada," poursuit le communiqué de la Coalition, qui estime que "le Conseil de sécurité de l'ONU et les garants du cessez-le-feu (à savoir la Russie et la Turquie ndlr) ont le devoir d'arrêter immédiatement et de condamner ces violations, et d'en punir les auteurs"

La Coalition a appelé le Conseil de sécurité à "adopter une résolution appelant au retrait immédiat de toutes les milices étrangères de Syrie et à faire en sorte que toutes les parties cessent de soutenir ou de fournir une couverture politique et juridique aux actions de ces milices." Plusieurs groupes soutenus notamment par l'Iran combattent en Syrie pour soutenir Bachar el Assad.

"Il est primordial de respecter les dispositions de la Résolution 2336 (2016) du Conseil de sécurité de l'ONU qui appelle à lancer un processus politique en Syrie fondé sur le Communiqué de Genève de 2012 et les Résolutions 2118 (2013), 2254 (2015) et 2268 (2016). Les préparatifs de la prochaine réunion à Astana doivent inclure la mise en œuvre intégrale des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la Syrie et s'appuyer sur ce qui a été convenu lors des négociations de Genève de 2014 et 2016," ajoute la Coalition, qui rappelle aussi la 
nécessité de faire la lumière sur le sort des disparus.

Tags
#CoalitionNationaleSyrienne, #Russie, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency