iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Syrie: le Qatar appelle à faire cesser le "déplacement de masse" et le "changement démographique" imposés par Assad

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 22 dcembre 2016 à 11h44
Photo extraite du site de la coalition nationale syrienne.

Mohammed Bin Abdulrahman Al Thani, ministre des Affaires étrangères du Qatar, a souligné mercredi que tout retard dans une solution pour la situation tragique à Alep aura de graves répercussions sur l'avenir de la Syrie et sur le sort de son peuple, mettant en avant la nécessité d'un cessez-le-feu immédiat dans toute le pays.

Omniprésent sur la scène internationale pendant les années 2000, le Qatar était considéré comme une "super puissance diplomatique". Si l'Emirat s'est fait plus discret ces dernières années, il fait néanmoins partie 2012 des pays dits "Amis de la Syrie".

Il prend cette fois ouvertement la parole contre le régime d'Assad qu'il accuse d'imposer un changement démographique en Syrie via les déplacements de masse. 

M. Al Thani s'exprimait lors d'une réunion extraordinaire des Ministres arabes des Affaires étrangères au siège de la Ligue arabe au Caire. Il a souligné la nécessité de prendre des mesures sérieuses et efficaces aux niveaux arabe et international pour résoudre la crise syrienne.

"Le régime d'Assad cherche à changer la démographie de beaucoup de zones en Syrie, notamment en provoquant des déplacements de masse forcés de la population locale. Aucune justification ou logique n'excuse l'inaction de la Ligue arabe qui se soustrait à son rôle envers le peuple syrien qui subit d'horribles crimes et de graves violations du droit international humanitaire," a-t-il dit.

Le Qatar "appelle à un cessez-le-feu immédiat à travers la Syrie et appelle la Ligue Arabe à prendre une position commune et à commencer à travailler avec les parties internationales concernées pour trouver un mécanisme qui oblige le régime d'Assad à cesser ses attaques contre les civils ; lever les sièges sur toutes les régions syriennes ; permettre l'acheminement de l'aide humanitaire aux civils dans le besoin ; et à veiller à ce que les civils puissent rentrer chez eux."

L'émirat va soumettre mercredi au vote de l'Assemblée générale des Nations Unies un projet de résolution qu'il a rédigé avec le Liechtenstein et le soutien des pays arabes et occidentaux, condamnant les crimes de guerre en Syrie.

Quelque soit le résultat du vote, il restera symbolique dans la mesure où l'AG de l'ONU n'adopte que des résolutions non contraignantes.

Quoi qu'il en soit, la résolution appelle à mettre en place un mécanisme d'enquête internationale indépendant pour enquêter sur les crimes de guerre commis par les forces du régime d'Assad et ses milices alliées étrangères en Syrie.

La Ligue arabe a annoncé jeudi dernier son soutien aux efforts visant à organiser une réunion urgente de l'Assemblée générale des Nations Unies afin d'arrêter les massacres du régime d'Assad et de ses alliés dans la ville d'Alep.

Tags
#Ligue_arabe, #ONU, #Qatar, #Syrie
Donnez votre opinion
1 Commentaires
houari
22 dcembre 2016 à 15h39
Des officiers étrangers, arabes, occidentaux et israéliens se trouvaient parmi ceux qui tentaient de s’enfuir des quartiers est d’Alep dans le cadre de l’opération d’évacuation.
leur identité Moetaz Ogaklan Uglu, turc, David Sott Wener américain , David Shlomo Aram, israélien, Mohammad sheikh al-Islam al-Tamimi, qatari, Mohammad Ahmad al-Sebiane, saoudien , Abdel Menhem Fahd al-Hrei, saoudien, Ahmad Ben Nawfal al-Dreij, saoudien, Mohammad Hassan al-Sbaï, saoudien, Qassem Saad al-Sumeiri, saoudien, Ayman Qassel al-Thaalbi, saoudien, Ahmad al-Tiraoui, jordanien et Mohammad al-Chafii al-Idrisse, marocain.
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency