iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Pour la Grande Bretagne, la solution en Syrie repose sur la satisfaction des demandes des Syriens

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 17 décembre 2016 à 13h35
Gareth Bayley, représentant de la Grande Bretagne sur la Syrie.

Le Représentant spécial du Royaume-Uni pour la Syrie, Gareth Bayley, a déclaré que "la prise d'Alep par le régime d'Assad ne mettra pas fin à la tragédie en Syrie, car sa cause fondamentale est liée à la demande du peuple syrien pour l'établissement d'un système politique respectueux de ses aspirations."

Dans des propos rapporté par la Coalition nationale syrienne, il a rappelé qu' "il est essentiel de garder à l'esprit que la catastrophe en Syrie a commencé par la répression barbare du régime contre les manifestations pacifiques début 2011 et la libération des terroristes de ses prisons dans le but de discréditer les manifestations pacifiques et tromper le monde." 

Le régime d'Assad prétend combattre les extrémistes ; ces mêmes extrémistes qu'il a relâchés en 2011, a-t-il ajouté.

Des activistes à Alep ont rapporté avoir entendu plusieurs explosions près des points d'évacuation des habitants des quartiers Est de la ville ce vendredi midi. L'évacuation a selon eux été interrompue en raison de l'insistance des milices soutenues par l'Iran à mener des assauts sur le terrain contre les résidents d'Alep Est.

M. Bayley a souligné la nécessité urgente pour les organismes d'aide humanitaire et les organisations humanitaires des Nations Unies à fournir toute l'assistance possible aux personnes déplacées d'Alep Est, notamment à la lumière des conditions météorologiques difficiles dans la ville. "L'Iran et la Russie doivent garantir que le régime d'Assad ne retiendra pas les civils évacués hors d'Alep et permettra aux agences internationales de secours d'opérer sans aucune restriction," a-t-il souligné.

Tags
#Syrie
Donnez votre opinion
1 Commentaires
houari
17 décembre 2016 à 23h38
Les bénéficiaires des accords Sykes-Picots veulent garder leur part du gâteau.
Le fait que le gâteau soit taché de sang ne les rebute pas.
Ouvrez les yeux, dans le placard se cachent les cadavres.
Le Liban fait partie de ce partage ne l'oubliez pas !
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency