iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Syrie: Paris veut des observateurs de l'ONU à Alep

PARIS | iloubnan.info, avec agences - Le 14 décembre 2016 à 16h53

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a demandé mercredi la présence d'observateurs de l'ONU pour surveiller l'évacuation des civils et rebelles d'Alep et éviter que les combattants ne soient "massacrés". 

"La France demande des observateurs des Nations unies pour avoir une garantie que l'évacuation des civils est une priorité mais aussi pour que les combattants ne soient pas massacrés", a déclaré le chef du Quai d'Orsay sur la chaine publique France 2.

"Les organisations humanitaires comme la Croix-Rouge, l'Unicef, doivent aussi être en mesure d'intervenir", a-t-il ajouté. 

Mardi soir, l'ambassadrice américaine à l'ONU Samantha Power avait déjà réclamé des "observateurs internationaux impartiaux" pour superviser l'évacuation des civils qui "ont peur d'être abattus dans la rue ou emmenés vers un des goulags d'Assad". Cet accord d'évacuation a été annoncé mardi soir par des groupes rebelles. Il a été scellé sous l'égide de la Russie (pro-régime) et de la Turquie (pro-opposition). après le tollé international suscité par les atrocités qui auraient été commises contre les civils dans les quartiers repris par l'armée. 

Mais mercredi à la mi-journée, cette évacuation des civils et des rebelles n'avait toujours pas commencé, selon des observateurs et des activistes sur le terrain. 

Tags
#Alep, #ONU, #Paris, #Syrie
Donnez votre opinion
1 Commentaires
houari
14 décembre 2016 à 18h14
Les civils qui ont voulu sortir du réduit ont été abattus par des rebelles.
Ils ne veulent pas voir partir leur bouclier humain.
JM Ayrault aura des décisions à prendre à Mossoul avec les USA et les anglais.
Les observateurs de l'Onu pourront aller à Mossoul, la Russie ne s'y opposera pas.
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency