iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Médecins du Monde dénonce une nouvelle fois le "massacre" à Alep

PARIS | iloubnan.info - Le 10 dcembre 2016 à 16h58

Deux ONG médicales ont une nouvelle fois dénoncé les atrocités commises par le régime d'Assad et ses alliés iraniens et russes contre des civils en Syrie. Après avoir manifesté jeudi place du Trocadéro à Paris pour dénoncer les "massacres" d'Alep, l'Union des Organisations de Secours et Soins Médicaux et Médecins du Monde ont déclaré dans un communiqué conjoint:

"Nous, ONG médicales présentes en Syrie, ne pouvons tolérer plus longtemps la terreur et la mort qui depuis presque 6 ans s'abattent indifféremment sur les populations civiles syriennes et sur ceux et celles qui tentent de les soigner".

Rappelant que plus de 700 soignants ont été tués "délibérément" en Syrie depuis le début du conflit, elles appellent à un cessez-le-feu "immédiat et durable", et surtout à la protection des lieux de soins et des personnels soignants et humanitaires dans le respect du Droit Humanitaire International.

Les ONG demandent également l'ouverture et la sécurisation de voies d'accès humanitaires "pour l'évacuation sans entrave des civils et des blessés par des acteurs non partie prenante du conflit".

Plus de 800 personnes ont été tuées et 3500 autres blessées à Alep Est ces 26 derniers jours, sans compter les civils emprisonnés destinés à une mort lente, a déclaré jeudi le Président du Conseil local d'Alep Brita Haji Hassan lors d'un voyage à Genève.

"Alep est en train d'être exterminée", a-t-il ajouté, demandant l'arrêt des bombardements et un couloir sécurisé pour les évacuations médicales et le déplacement de civils.

Ces prises de position des deux ONG ont eu lieu à la veille du vote par l'Assemblée générale des Nations Unies d'un projet de résolution demandant un cessez-le-feu immédiat en Syrie et un accès pour les convois humanitaires. Vendredi soir, la résolution a été adoptée, demandant explicitement que cessent les attaques contre les civils et la levée des sièges des villes encerclées.

Il s'agit d'une résolution non contraignante. Autant dire qu'elle ne changera rien à la réalité des civils pris au piège en Syrie.

Tags
#Alep, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency