iloubnan.info
( Publicité )
Politique

La situation s'aggrave encore pour les enfants à Alep

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 08 décembre 2016 à 12h13

La Représentante du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) en Syrie, Hanaa Singer, a dénoncé une nouvelle fois mercredi la détérioration de la situation dans laquelle vivent les enfants à Alep et dans d'autres parties de la Syrie, après avoir effectué une visite dans des zones assiégées.

"Je viens de revenir d'Alep où la situation continue de profondément se dégrader. Quand j'étais là-bas, près de 100 obus de mortier sont tombés sur l'ouest d'Alep en quelques jours. En même temps, à quelques centaines de mètres seulement, nous avons assisté au bombardement incessant de la partie est de la ville", a expliqué Mme Singer dans une déclaration à la presse publiée mercredi.

"Les récents bombardements à Alep sont particulièrement intenses. Environ 31.500 personnes ont été déplacées de l'est d'Alep en seulement 10 jours. Selon certaines des dernières estimations, au moins 50% des personnes déplacées seraient des enfants", a-t-elle ajouté.

Mme Singer a déclaré avoir visité un abri pour personnes déplacées à Jibreen dans les faubourgs de la ville. Elle s'est aussi rendue à Hanano, un quartier de l'est d'Alep qui a été repris par les forces gouvernementales le 27 novembre. Elle a noté que les destructions étaient très importantes.

Elle a rappelé que la partie est d'Alep est l'une des 16 zones assiégées en Syrie, où on estime que près d'un demi-million d'enfants sont coincés.

Mme Singer s'est aussi rendu dans une autre de ces zones assiégées, Madaya, qui abrite 45.000 personnes. "Les gens survivent en se nourrissant de feuilles et d'herbe", a-t-elle dit.

A l'issue de ces visites, la Représentante de l'UNICEF a déclaré que son agence ne renonçait pas à aider les enfants syriens.

"L'UNICEF s'engage à faire tout son possible pour les aider et pour offrir des possibilités partout où nous le pouvons. Rien qu'en 2016, nous avons distribué à 3,2 millions d'enfants des manuels et des fournitures scolaires, nous avons réhabilité des écoles et ajouté des milliers d'espaces d'apprentissage temporaire", a-t-elle souligné.

"Nous sommes déterminés à faire notre possible pour atteindre les enfants. C'est pourquoi nous avons plus de 200 employés qui risquent leur vie chaque jour à travers le pays pour aider les enfants de la Syrie", a-t-elle ajouté. "Nous appelons les parties au conflit à cesser d'attaquer des civils, à cesser d'attaquer les écoles et les hôpitaux, à cesser de recruter et d'utiliser des enfants dans les forces armées et à cesser d'utiliser les sièges comme armes de guerre".

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a aussi insisté mercredi sur les efforts de l'ONU pour apporter une assistance humanitaire aux personnes coincées dans les zones assiégées et les zones difficiles d'accès en Syrie.

"Cela est très difficile alors que les combats continuent", a dit M. Ban lors d'un point de presse conjoint avec le Ministre autrichien des affaires étrangères, Sebastian Kurz, à Vienne, où il effectuait une visite.

"Il est important d'obtenir une cessation durable des hostilités pour que nous puissions obtenir un peu de répit, afin que nous puissions aider ces gens", a-t-il ajouté. "J'ai exhorté les autorités syriennes et les groupes armés syriens ainsi que les partenaires de la coalition à respecter leurs promesses, afin que nous puissions jouer notre rôle humanitaire en l'absence de solution politique".

Tags
#Alep, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency