iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Après Alep, les Russes et le régime syrien s'attaquent à Idleb

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 08 dcembre 2016 à 11h30

La technique est la même. A Idleb comme à Alep Est, le régime syrien et son allié russe commencent par viser les zones et infrastructures civiles. Les écoles, les marchés, les boulangeries. Ca s'est avéré diaboliquement efficace pour anéantir la deuxième ville de Syrie: Alep semble sur le point d'être reprise par le régime, sous les yeux de la communauté internationale qui assiste, en direct, au massacre des civils ensevelis sous les ruines de leurs maisons, des hôpitaux, des écoles. 

A Idelb, donc, on prend les même et on recommence. Selon un communiqué de la Coalition nationale syrienne diffusé hier, plus de 135 personnes ont été tuées en trois jours dans la ville et sa province, sous les bombardements de l'aviation russe et du régime d'Assad, qui ont ciblé des marchés et des bâtiments résidentiels. 

Adnan Rahmoun, Membre de la Coalition Nationale Syrienne, a fermement condamné "les crimes de guerre avec l'usage de bombes à fragmentation, de bombes à vide et de bombes au phosphore par la Russie et le régime d'Assad à Idleb et Alep. La Communauté Internationale continue d'ignorer ces horribles crimes," a-t-il dénoncé, appelant le Conseil de sécurité et la Communauté Internationale à mettre un terme aux crimes de la Russie et du régime d'Assad et à prendre leurs responsabilités pour protéger les civils. "Leur silence sur ces crimes les rendent partenaires" a-t-il dit.

Suite au bombardement aérien intensif de la Russie et du régime l'administration d'Idleb, dans un communiqué publié lundi, a annoncé la suspension de l'activité de ses institutions affiliées, à l'exception de la Défense civile et des hôpitaux de la ville et de la région. L'Université d'Idleb a également annoncé la suspension de ses cours jusqu'à la fin de la semaine. Le Ministère de l'éducation a publié une décision similaire dans la province, en raison des bombardements aériens intenses sur la campagne d'Idleb.

Il semble donc que le régime de Bachar el Assad et son allié russe adoptent la même stratégie qu'à Alep: la destruction des infrastructures civiles mises en place dans les villes de Syrie où le régime n'avait plus de présence. 

Les activistes ont affirmé que des avions de guerre du régime d'Assad ont mené mardi trois raids sur des marchés populaires à Sermin (campagne d'Idleb), tuant 10 personnes, dont quatre enfants et deux femmes. La Défense civile de la ville a transféré des dizaines de blessés vers des hôpitaux de campagne et éteint des feux dans les magasins.

Les avions russes ont également ciblé à plusieurs reprises la rue principale de Maaret Al Numan (Nord d'Idleb), tuant huit personnes et en blessant des dizaines d'autres lors d'un rassemblement. Deux civils et plusieurs autres ont été blessés à Maaret Misrin.

Le Conseil de sécurité a de nouveau échoué à adopter le projet de résolution rédigé par l'Egypte, la Nouvelle-Zélande et l'Espagne pour un cessez-le-feu en Syrie et l'acheminement de l'aide humanitaire ; la Russie et la Chine ayant de nouveau utilisé leur droit de veto.

Tags
#CoalitionNationaleSyrienne, #Idleb, #Syrie
Donnez votre opinion
1 Commentaires
houari
08 dcembre 2016 à 14h25
« Nous devons accepter qu’Assad va gagner en Syrie » C'est une citation du journaliste Christopher Phillips.
L’ambassadeur de France Éric Chevallier l'avait déjà dit au début de cette guerre.
Tout le monde le sait mais fait semblant de croire le contraire.
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency