iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Hariri: Le Futur est le Courant de la coexistence et de l'équité entre Chrétiens et Musulmans

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 27 novembre 2016 à 09h14

Le Premier ministre désigné, Saad Hariri, a parrainé samedi, l'ouverture du deuxième Congrès général du Courant du Futur, tenu au Biel, avec la participation de 2400 membres votants et de 400 surveillants.

Le PM désigné a déclaré que le Courant du Futur était le Courant de la coexistence et de la parité entre Chrétiens et Musulmans, affirmant que ce Congrès a lieu lors d'une étape difficile et critique dans l'histoire du Liban et de la région arabe.

"L'initiative politique que nous avons menée a mis fin à la vacance présidentielle et abouti à l'élection du président de la République. Nous avons réussi à empêcher le Liban de glisser vers les dangers qui l'entourent et notre décision de créer un consensus politique avait uniquement pour objectif de sauver le pays de l'effondrement. Cette réussite aujourd'hui est à mettre au compte du Courant du Futur", a ensuite indiqué M. Hariri.

"Nous constituons l'identité arabe du Liban et nous ne sommes pas en concurrence avec l'identité nationale. Nous sommes le Courant du Liban d'abord, le Courant de la légalité, de l'ةtat fort, seul maître de ses propres armes, nous sommes le Courant de la modération porteur du message de Rafic Hariri contre le terrorisme, nous sommes le Courant de l'éveil économique, nous sommes le Courant qui combat la pauvreté, nous sommes le Courant de l'ouverture et du renouvellement de la confiance dans le Liban", a-t-il ajouté.

M. Hariri a en outre martelé que le Courant "Futur" était pionnier dans la défense du système démocratique libanais. "Nous sommes un Courant démocratique au service d'un Liban arabe démocratique, fort à travers son Etat, son armée, son économie libre, son éducation et son vivre-ensemble. Un Liban de coexistence entre Chrétiens et Musulmans", a-t-il conclu.

Tags
#Courant_du_Futur, #Hariri
Donnez votre opinion
1 Commentaires
houari
27 novembre 2016 à 20h11
L'arabe du Liban et d'ailleurs n'est pas une race.
Le Liban a été traversé par beaucoup de peuples indo-européens, de peuples d'orient et d'occident, par les peuples de la méditerranée et par diverses immigrations et migrations de part le monde.
Le Liban c'est comme la pâtisserie LE MILLE-FEUILLES.
Il faut le manger entier ! Miam !

( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency