iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Hariri: Nous avons prouvé que nous, les Libanais, pouvons trouver des solutions

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 04 novembre 2016 à 08h02
Photo: facebook.com/abdallah.baroudi.5

Le Premier ministre Saad Hariri a souhaité que le mandat du président Michel Aoun soit bénéfique pour tous les Libanais, soulignant que le président veut accomplir beaucoup de choses.

Hariri s'est adressé ce soir à la « Maison du Centre » à des délégations populaires, et à des personnalités économiques et politiques qui sont venues le féliciter pour sa désignation pour former le gouvernement.

En réponse aux questions des journalistes, Hariri a dit: Je dis aux Libanais que le mandat du président Michel Aoun sera, espérons-le, un mandat bénéfique pour tous les Libanais, et je pense que c'est un bon début. Il reste les consultations non contraignantes au Parlement et la formation du gouvernement, et nous espérons que tout le monde sera coopératif.

Je dis aux Libanais de ne pas perdre espoir, les solutions sont toujours entre nos mains. Nous avons prouvé que nous les Libanais sommes capables de trouver des solutions. Aujourd'hui, nous avons un président et nous avons mis fin à la vacance. Le gouvernement sera formé et les élections se dérouleront à temps, de bonnes choses sont en route. Je dis aux Libanais d'être optimistes, Dieu est avec nous.

Question: Espérez-vous une formation rapide du gouvernement?

Hariri: Si nous revoyons la situation il y a 15 jours, les gens étaient désespérés, mais la situation change quand nous prenons des initiatives courageuses, et j'espère que tous les partis politiques, y compris le Président Nabih Berri, qui a été coopératif, veulent voir le mandat du président Michel Aoun réussir dès le début.

 Que promettez-vous aux partisans du «Courant du  futur» qui célèbrent dans tous les quartiers votre retour au poste de premier ministre?

Je leur dis que le Courant du Futur est plein de sacrifices et la preuve est que la première personne qui s'est sacrifiée pour son pays était Rafic Hariri. Aujourd'hui, nos sacrifices politiques pour le pays sont comme une goutte dans la mer des sacrifices de Rafic Hariri. Je leur dis qu'il y avait des craintes à un certain moment, mais les initiatives que nous avons prises étaient bonnes pour le Liban, et le président Michel Aoun veut réaliser des choses et montrer à tout le monde que le pays se porte bien. Il y a des défis majeurs, mais le président Aoun a dit cela lui-même qu’il ne s'est pas présenté à la présidence pour le poste, il veut résoudre de nombreux problèmes, comme ceux de l'électricité et de l'eau. Et nous, au gouvernement, coopérerons avec le président et devons lutter contre la corruption qui existe dans le pays, et c'est ce que nous devrions faire pour le bien des Libanais.

 Que dites-vous aux opposants?

Je dis à tout le monde, c'est un nouveau mandat, nous devons lui donner une chance, le gouvernement inclura toutes les parties politiques. Je dis à l'opposition, nous ne pouvons pas rester opposés aux solutions dans le pays, nous devons nous ouvrir et parler les uns avec les autres, afin d'éviter la division qui mène à la paralysie.

Cette paralysie a conduit à la vacance de la présidence, qui a presque mené à une catastrophe économique, si ce n'était le gouverneur de la Banque du Liban Riad Salameh, qui a pris une initiative aujourd'hui « d'accélérer les affaires ».

Aujourd'hui, nous avons parmi nous l'un des plus importants Libanais à l'étranger, Tony Fadel. Nous avons de grands potentiels à l'extérieur du pays, nous devons les ramener au Liban et y investir. Nous devons tous parler ensemble pour résoudre nos problèmes, car croyez-moi, personne ne se soucie de nous. Nous Libanais, devons voir ce qui se passe autour de nous. Nous avons pu nous relever dans ce pays et le sauver grâce aux dirigeants politiques, même ceux avec lesquels nous sommes radicalement en désaccord, que ce soit le «Hezbollah» ou d'autres partis. Mais quand cela touche le Liban et les Libanais, nous pouvons nous mettre d’accord et transporter le pays d'une situation à une autre.

Tags
#SaadHariri
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency