iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Alep : Les groupes de l'ASL et révolutionnaires lancent une bataille pour briser le siège de la ville

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 29 octobre 2016 à 10h27

Les groupes de l'Armée syrienne libre (ASL) et révolutionnaires ont annoncé le début d'une nouvelle offensive majeure pour briser le siège imposé par les forces du régime, aidées par les milices irakiennes et d'Iran, sur la partie Est d'Alep.

L'offensive révolutionnaire et de l'Armée Libre, appelée « The Great Epic Battle of Aleppo », vise également à libérer la partie Ouest de la ville tenue par le régime. Les combattants ont ainsi lancé les premières attaques sur les fronts Ouest et Sud-Ouest de la ville.

Les activistes ont déclaré que les combattants de l'Armée Libre et révolutionnaires ont brisé les premières lignes de défense du régime d'Assad à Dahiyat Al Assad quelques heures après le début de l'offensive. Ils ont également pris le contrôle de trois principaux points de contrôle du régime et de l'usine de carton d'usine à l'Ouest d'Alep.

Jeich Al Fateh, participant à l'offensive, a annoncé avoir capturé 10 militants de la milice irakienne Al Nujabaa dans la zone Dahiyat Al Assad. Les groupes révolutionnaires et de l'Armée Libre ont également déclaré avoir tué et blessé des dizaines de militants pro-régime à Alep et sa banlieue. Jeich Al Fateh a appelé les civils vivant à l'Ouest d'Alep à s'éloigner des positions du régime pour leur sécurité.

Appuyées par l'armée de l'air russe, les forces du régime d'Assad et les milices étrangères iraniennes imposent un siège sur Alep Est depuis près de trois mois, bloquant l'entrée de nourriture et de fournitures médicales à plus de 300 000 civils pris au piège à l'intérieur.

Le régime d'Assad et ses alliés ont violé à plusieurs reprises les trêves visant à stopper le bombardement aérien et pour l'acheminement de l'aide humanitaire aux civils dans l'Est d'Alep.

Début septembre, le régime d'Assad et ses alliés russes ont annoncé le lancement d'une offensive de grande envergure pour libérer Alep Est. Plusieurs types d'armes ont été utilisés dans l'assaut du régime, dont des armes internationalement interdites ; notamment des bombes à sous munitions, des bombes bunker buster, le napalm et des bombes incendiaires ; tuant des centaines de civils.

Selon les analystes, l'attaque du régime d'Assad et de la Russie sur Alep suit la même tactique employée par la Russie dans la capitale tchétchène de Grozny entre les années 1994 et 1995.

Source : etilaf.org

Tags
#Alep, #Syrie
Donnez votre opinion
1 Commentaires
houari
29 octobre 2016 à 17h19
Comme à Kirkouk, Daesh a essayé de faire diversion....
Les suppôts d'Al Qaïda essaient de faire diversion à Alep...
D'autres batailles plus importantes ont lieu sur le territoire syrien et sur ces champs de bataille l'aviation Russe bombarde sans relâche.
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency