iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Amnesty dénonce l’aide de l’Espagne aux navires de guerre russes en route pour la Syrie

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 26 octobre 2016 à 16h42
Destruction à Alep en Syrie. Photo: Amnesty International

L’Espagne ne doit pas aider les navires de guerre russes qui font route vers la Syrie, a dénoncé Amnesty International dans un communiqué diffusé aujourd’hui. Ce texte est publié après les informations faisant état qu’une flottille de navires de guerres russes, en route pour les côtes syriennes, envisage de faire le plein à Ceuta, une enclave espagnole dans le Nord de l’Afrique.  Samah Hadid,  vice-directeur régional des campagnes d’Amnesty International pour la région MENA, affirme que "ni l’Espagne ni aucun autre pays ne devrait ravitailler ou apporter une quelconque assistance logistique aux navires de guerres russes en route pour la Syrie, étant donné le risque réel que ces bâtiments soient utilisés pour commettre ou faciliter de graves violations du droit humanitaire international et des droits de l’homme."

L'ONG rappelle que les attaques perpétrées par la Russie en Syrie et notamment "ses bombardements continus sur Alep" ont entraîné "d’innombrables pertes civiles, et causé des destructions massives dans des zones résidentielles. Nous avons réuni des preuves que les forces du régime, avec l’aide de la Russie, ont brutalement attaqué des maisons, des centres médicaux, des écoles, des marchés et des mosquées, dans le cadre d’une stratégie militaire délibérée de vider Alep de ses habitants pour prendre le contrôle de la ville."

"Ces navires militaires ne sont là que pour appuyer les efforts de la Russie,  ce qui risque d’entraîner encore d’autres crimes de guerre et violations du droit international," conclut le communiqué de l'organisation.

Tags
#Syrie
Donnez votre opinion
1 Commentaires
houari
26 octobre 2016 à 17h37
Si l'Espagne refuse l'escale des navires Russes, ces navires s'arrêteront à El Hoceïma. Et si le Maroc ne veut plus, ces navires trouveront un très bon accueil à Mers El Kebir en Algérie.
L'Espagne sait que ces navires arriveront en Syrie de toute façon. Et qu'elle s'expose aux mesures de rétorsions pour ses propres navires et pour ses avions.
La Russie est une zone de passage et de transit incontournable pour les navires et les avions dans le monde. L'Espagne le sait. Amnesty le sait pas.
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency