iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Paris demande des sanctions contre les auteurs d’attaques chimiques en Syrie

PARIS | iloubnan.info - Le 22 octobre 2016 à 21h01

Dans un rapport remis vendredi au conseil de sécurité, des experts affirment que l'armée syrienne a procédé à une attaque chimique sur la localité de Qmenas, dans la province d'Idleb (nord-ouest de la Syrie), le 16 mars 2015. Selon cette commission d'enquête, baptisée le Joint Investigative Mechanism (JIM), cette attaque chimique des militaires syriens était la troisième depuis 2014, alors que le stock d’armes chimiques du régime syrien était supposé avoir été détruit.

“Ces actes sont inhumains et inacceptables,” a affirmé le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault.

“La France n’acceptera pas que l’emploi d’armes chimiques en Syrie, établi maintenant de manière incontestable par le mécanisme d’enquête et d’attribution des Nations unies, reste impuni.”

Le chef de la diplomatie française a déclaré : “Ce que je souhaite, c’est une condamnation claire de ces crimes dans le cadre d’une résolution du conseil de sécurité des Nations unies, sous chapitre VII, plaçant sous sanctions leurs auteurs,”.

“Le mécanisme d’enquête et d’attribution a été créé à l’unanimité des membres du conseil de sécurité; il leur appartient donc de tirer les conséquences des conclusions des rapports établis par le mécanisme.”

Le conseil de sécurité avait déclaré en 2013 que les personnes responsables de l’emploi d’armes chimiques en Syrie devraient répondre de leurs actes.

“Nous appelons tous nos partenaires du conseil de sécurité à prendre leurs responsabilités,” a conclu le chef du Quai d’Orsay.

Tags
#ArmesChimiques, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency