iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Syrie: Médecins du monde appelle à une "force indépendante d’interposition" pour protéger les civils

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 02 octobre 2016 à 12h11
Photo: Site web de la Coalition nationale de l'opposition syrienne.

“Mais qu’attends la communauté internationale pour ouvriri les yeux et réagir “ s’interrogent des membres de l’ONG Médecins  du Monde dans une tribune publiée dimanche sur LeMonde.fr.

Signée par plusieurs membres de l’ONG Médecins du Monde, cette lettre ouverte, intitulée Nous sommes tous des Médecins d’Alep, évoque le quotidien des personnels de santé syriens qui continuent à travailler sous les bombes des Russes et du régime pour sauver les civils.

"Ils sont abandonnés face à la brutalité inouïe et à l’obstination des forces russes et du régime, qui n’ont que faire de notre indignation, de l’opinion internationale et des menaces de la Cour pénale internationale", dit cette lettre, en qualifiant les forces d’Assad et de Poutine de "bourreaux machiavéliques".

“Nous ne pouvons pas continuer à ignorer l’urgence à intervenir, l’urgence à protéger les civils et les humanitaires. Notre silence serait complice. Sinon, nous porterons tous l’insoutenable responsabilité de l’abandon d’un people,” conclut cette tribune.

Le texte comporte des appels précis à entreprendre plusieurs actions. Certaines sont évidentes: non seulement mettre un terme au siege des villes et au ciblage des personnels humanitaires, ou encore à l’utilisation d’armes non conventionnelles; mais aussi mettre en place une force indépendante d’interposition pour protéger les civils des bombardements.

En clair, un appel à l’usage de la force (pas forcément agressive mais de la force quand même), face au régime syrien et à Moscou.

Vendredi, c'est Médecins sans frontières qui avait appelé les Russes et le régime d'Assad à mettre un terme au "bain de sang" à Alep alors que les avions "font pleuvoir des bombes sur la ville".

Dans un communiqué, le Directeur des opérations de MSF, Xisco Villalonga, a déclaré que "tout l'Est d'Alep est devenu une cible géante". Le texte appelle "le gouvernement syrien et ses alliés à mettre un terme aux bombardements qui provoquent un bain de sang parmi les civils". 

"Si rien n'est fait, nous aurons la confirmation que nos craintes étaient fondées : le monde aurait abandonné les populations d'Alep à une mort lente et violente", assène le communiqué.

Tags
#Alep, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency