iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Alep : Réunion en urgence du conseil de sécurité de l'ONU

PARIS | iloubnan.info - Le 25 septembre 2016 à 18h43
Photo:Unicef

Le conseil de sécurité de l'ONU devait se réunir en urgence aujourd'hui, à la demande de la France, des Etats-Unis et du Royaume Uni, pour "ouvrir la perspective d'un arrêt des combats qui font rage à Alep et qui mettent à nouveau à l'épreuve la population de cette ville martyre" a dit le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault dans une déclaration publié ce dimanche.

"Le régime de Bachar Al-Assad à manifestement fait le choix de l'escalade militaire, alors que chacun sait qu'il n'y aura pas d'autre solution au conflit en Syrie que politique," a-t-il dit. "J'en appelle donc à ses soutiens, la Russie et l'Iran, à se ressaisir et à faire preuve de responsabilité en mettant un coup d'arrêt à cette stratégie qui conduit à l'impasse. Sinon la Russie et l'Iran seront complices des crimes de guerre commis à Alep."

Estimant qu'il "appartient au Conseil de pousser en faveur d'une cessation immédiate des hostilités, d'abord à Alep, et de permettre ainsi un accès de la population à l'aide humanitaire," le chef de la diplomatie française a aussi appelé à "accompagner cette trêve d'un mécanisme de suivi qui permette de créer l'indispensable confiance grâce à la mobilisation de tous les États du groupe international de soutien à la Syrie prêts à y contribuer."

De nombreuses réunions sur la Syrie ont eu lieu cette semaine à New York en marge de l'Assemblée générale annuelle des Nations Unies, qui doit s'achever aujourd'hui. 

"Face à la gravité du drame en cours à Alep, il n'y a plus de temps à perdre pour sauver la population tant éprouvée de nouvelles souffrances", a ajouté le chef du Quai d'Orsay, avant de conclure: 

"Il s'agit pour tous les membres du conseil de sécurité d'un moment de vérité. Mon vœu le plus cher est que chacun soit à la hauteur de ses responsabilités."

Cette déclaration fait suite à un communiqué conjoint diffusé par les Etats-Unis, l'Union européenne et les ministres des Affaires étrangères de plusieurs pays de l'UE, qui a déclaré que le rétablissement d'une trêve en Syrie dépendait de la Russie. 

Tags
#Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency