iloubnan.info
( Publicité )
Politique

L’écrivain jordanien Nahed Hattar assassiné à Amman

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 25 septembre 2016 à 13h45
L’écrivain jordanien Nahed Hattar (Photo Internet)

L’écrivain jordanien Nahed Hattar, 56 ans, a été assassiné aujourd’hui par arme à feu devant un tribunal d’Amman.

Il était jugé pour avoir publié sur son compte Facebook une caricature se moquant des kamikazes de l’Etat islamique. La caricature montrait un dhihadiste au paradis, au lit avec deux femmes, Dieu passant la tête par le Rideau fermant la chambre. Dans la caricature le djihadiste traite Dieu comme un serviteur et lui demande de frapper avant d’entrer.

L’agence officielle jordanienne Petra a indiqué que l’assassin de Nahed Hattar “a été arrêté”. L’homme avait tiré trois balles sur l’écrivain.

Si Nahed Hattar avait été arrêté le 13 août, c’est officiellement parce que sa caricature représentait Dieu, ce qui est interdit dans l’Islam. Il avait été libéré début septembre sous caution.

L’Islam est religion d’Etat en Jordanie.

On ne sait pas si c’est cette representation de Dieu qui a motivé le geste de son assassin, ou si l'auteur est un partisan de l’Etat islamique. 

Nahed Hattar est aussi connu pour avoir apporté médiatiquement son soutien au régime de Bachar el Assad. 

L'assassinat de Nahed Hattar a provoqué un choc dans la sphère médiatique et culturelle au Moyen Orient. 

La journaliste libanaise Dina Sadeck a par exemple tweeté :

"Je ne suis pas d'accord avec ce qu'écrivait Nahed Hattar. Mais on ne doit jamais renoncer à la liberté d'expression. Cet assassinat est un crime odieux". 

Tags
#EI, #EtatIslamique, #Jordanie, #Liberté_de_la_presse, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency