iloubnan.info
( Publicité )
Politique

La trêve de plus en plus fragile en Syrie

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 17 septembre 2016 à 17h56
Alep, Quartier Machhad le 14 septembre 2016. Photo : Hara Fm/Jud el Khatib

Selon Moscou, plus de 50 attaques ont été perpétrées en Syrie contre les forces du régime syrien et des civils au cours des dernières 24 heures. La Russie a ainsi déclaré qu’elle tiendrait les Etats Unis pour responsables en cas d'échec avéré du cessez-le-feu.

Le Centre russe de coordination en Syrie a affirmé que dans les provinces d’Alep et de Hama, des régiments de l'opposition profitent de la trêve pour "se regrouper et remplir les stocks de munitions et d'armements", dans l'objectif de s'emparer de prendre de nouvelles positions. Toujours selon l’armée russe, les tirs répertoriés visent l’armée syrienne, mais aussi des civils; 12 personnes auraient été tuées au cours des dernières 24 heures dont deux enfants.

L’accord sur un cessez-le-feu en Syrie a été annoncé le 9 septembre par les Russes et les Américains à Genève.

La cessation des combats doit notamment permettre à l’aide humanitaire d’être acheminée jusqu’aux zones assiégées pour ravitailler les civils en nourriture et en médicaments.

La trêve doit notamment permettre de cesser les bombardements par l’aviation russe des zones civiles tenues par les rebelles. Moscou, qui soutient le president Assad depuis le début de la crise en Syrie, a ces derniers mois régulièrement largué  sur ces zones des bombes incendiaires (pourtant interdites par le droit international), faisant chaque fois de nombreuses victimes et causant des destructions majeures. 

Tags
#Syrie, #TreveEnSyrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency