iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Syrie: Nouvelles frappes israéliennes contre des positions d'Assad sur le Golan

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 14 septembre 2016 à 10h38

Alors que l’armée syrienne de Bachar el Assad annonçait hier avoir abattu deux appareils israéliens (un avion et un drone) au dessus du Golan (information démentie par Israël), l'Etat hébreu a frappé mardi soir des positions syriennes.

Selon Tsahal, deux projectiles provenant de Syrie sont tombés mardi en début de soirée sur la partie du plateau du Golan occupée par Israël, sans faire de victime. L'aviation israélienne a riposté (...) en visant des batteries d'artillerie du régime syrien sur le centre des hauteurs syriennes du Golan, a ajouté l'armée israélienne.

Dans la nuit de lundi à mardi, en riposte à la chute sur le Golan d’un projectile tiré depuis la Syrie, l'armée israélienne avait déjà pris pour cible des positions syriennes. C’est après cette frappe que l’armée de Bachar el Assad avait affirmé avoir abattu un avion et un drone militaires israéliens.

Israël et la Syrie sont officiellement en état de guerre. Depuis la guerre des Six Jours en 1967, Israël occupe 1200 kilomètres carrés du plateau du Golan. Depuis lors, il n’y avait cependant jamais eu d’accrochage entre ces deux pays jusqu’au début de la revolution en Syrie. Ce “calme” sur le Golan pendant toutes ces années a souvent appuyé les accusations de connivance entre Israël et le régime d’Assad, père et fils.

L’Etat hébreu demeure toutefois depuis 2011 plutôt à l'écart du conflit syrien. Il considère d’habitude officiellement les projectiles syriens qui tombent de son côté de la frontière comme des “tirs perdus”, tout en considérant Damas comme responsable de tout tir provenant de Syrie. Il frappe ainsi en représaille des positions du régime.

Concernant les incidents de ces derniers jours, la Syrie a protesté par écrit auprès du Conseil de sécurité de l’ONU, accusant Israël de chercher à soutenir les “organisations terroristes” (pour le régime syrien, tous les rebelles sont des terroristes). Il a appelé à des sanctions de l’ONU contre l’Etat hébreu.

Ces incidents interviennent alors qu'une trêve négociée par la Russie et les Etats-Unis est entrée en vigueur lundi soir en Syrie entre les forces du régime et les groupes rebelles.

Tags
#Israel, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency