iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Trêve en Syrie: la Coalition nationale de l'opposition demande des garanties

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 12 septembre 2016 à 15h42
Photo: facebook.com/Syrian.Revolution

A quelques heures du début de la trêve en Syrie, qui doit commencer en fin d’après midi, l’opposition a exprimé ses doutes, et en tout cas demandé des “garanties sur l’application” de cette interruption des combats.

L'annonce de la trêve a eu lieu vendredi, conjointement par les Etats Unis et la Russie, opposes dans la guerre en Syrie. Les Etats Unis soutiennent (plus ou moins mollement) la rebellion, les Russes se battent sur le terrain aux côtés du président Assad et de ses allies (notamment l’Iran ainsi que le Hezbollah libanais, bras armé de Téhéran dans la region).

“Nous demandons des garanties spécialement des États-Unis, qui sont partie prenante de l'accord de trêve, a affirmé à l'AFP Salem al-Mouslet, le porte-parole du Haut comité des négociations (HCN) de l'opposition syrienne.

La decision de cette trêce a été prise après des semaines de discussions entre Washington et Moscou. Elle intervient au moment où les insurgés sont en difficulté sur le terrain après avoir perdu la dernière bataille d'Alep.

Au lendemain de l’annonce de la trêve, samedi, un marché aux legumes a été bombardé par l’armée russe à Idlib alors que de nombreux residents de la ville faisaient des courses pour preparer l’Eid. Le bilan s’élève à 85 morts selon l'opposition, 58 selon Paris. Parmi les victimes figurent des femmes et des enfants.

Suite à ce bombardement, le quai d'Orsay, fermement opposé au régime d'Assad depuis le début de la crise en 2011, a estimé que cette attaque montre "une nouvelle fois le peu de cas que le régime fait de tous les principes d'humanité et de toutes les normes de droit international."

"Dans ce contexte, la France sera très attentive à la mise en œuvre effective de cet accord qui devra déboucher à une cessation des hostilités, un accès humanitaire pour les populations et l'enclenchement d'un processus politique qui permette la transition prévue par la résolution 2254 du conseil de sécurité," a déclaré lundi le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

Tags
#CoalitionNationaleSyrienne, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency