iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Un poids lourd fonce dans la foule Ă  Nice la nuit du 14 juillet: plus de 80 morts

PARIS | iloubnan.info - Le 15 juillet 2016 à 10h56
Le président français François Hollande prononce une allocution télévisée en pleine nuit après l'attaque du 14 juillet à Nice. Photo: elysee.fr

Comment un poids lourd de 19 tonnes et de 15 mètres de long a-t-il pu approcher, une zone de rassemblement aussi dense, au cours d’une soirée aussi surveillée que celle du 14 juillet? Comment a-t-il pu tout simplement circuler sur les routes environnantes, à cette heure-ci?

Ce sont, selon nous, les questions qui se posent ou qui devraient se poser avant même de parler de terrorisme islamiste, d’Etat d’urgence et de Renseignement.

Selon un dernier bilan vendredi matin, plus de 80 personnes ont été tuées jeudi soir sur la Promenade des Anglais de Nice, fauchées par le camion qui a foncé dans la foule sur une distance de 2 km. "Dix-huit sont en urgence absolu",  a indiqué le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, dans la nuit de jeudi à vendredi. Un commentaire qui laisse craindre une aggravation du bilan actuel.

Des dizaines de blessés ont été transportés dans les hôpitaux de la ville, qui ont lancé un appel aux dons du sang

Le conducteur du camion, qui a également tiré sur la foule avec une arme de poing, a été abattu. Le camion contenait également tout un arsenal d’armes factices ou inopérantes.

Très vite après le drame, le chef de l’Etat François Hollande a annoncé le maintien de l’Etat d’urgence qui, instauré en France après les attentats de novembre 2015, devait prendre fin le 26 juillet.

Dans un discours télévisé cette nuit depuis l’Elysée, le président français a parlé d'"une attaque dont le caractère terroriste ne peut être nié (…) C'est toute la France qui est sous la menace du terrorisme islamiste”.”

L'attentat n'a cependant pas encore été revendiqué.

Des papiers d’identité ont été retrouvés dans le camion, mais les autorités n’avaient pas de certitude quant à leur appartenance réelle à l’auteur de l’attaque. Ce sont les papiers d'un franco-tunisien, connu des services de police pour des faits de droit commun et de violence conjugale notamment. Il était inconnu en revanche des services de renseignements.

Si on fait le bilan des informations à notre disposition, il est en fait impossible pour le moment de determiner s’il s’agit d’un acte de “terrorisme islamiste”, même si le contexte actuel incite évidemment à le penser. Reste à comprendre comment un camion aussi imposant a pu approcher du cordon de sécurité fermant aux véhicules les voies d’accès à la Promenade des Anglais. Le réseau très dense de caméras vidéos installé dans l'agglomération n’a pas pu non plus alerter les forces de l’ordre sur ce mouvement du camion.

La question à notre sens n’est pas cette fois de savoir comment on aurait pu prévoir cette attaque mais plutôt comment on aurait pu l’empêcher sur place. Il ne s’agit pas d’une voiture piégée dissimulée parmi d’autres véhicules. Il ne s’agit pas de terroristes portant une ceinture d’explosifs indétectable aux yeux des personnes autour. Il s’agit d’un imposant camion blanc, qu’on voit venir de loin.

Tags
#Attaque, #attentat, #France, #Nice, #Terrorisme
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency