iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Nasrallah: Les kamikazes de Qaa sont venus du jurd de Ersal et non des camps des réfugiés

BEYROUTH | iloubnan.info / NNA - Le 02 juillet 2016 à 10h59

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a prononcé vendredi un discours télévisé retransmis par la chaîne télévisée "Al-Manar", à l'occasion de la "Journée mondiale d'al-Qods", au cours duquel il a mis l'accent sur la cause palestinienne, ainsi que sur les derniers attentats qui ont frappé la localité de Qaa dans la Békaa.

Nasrallah a déclaré que la faiblesse ne justifiait pas la remise de la terre à l'ennemi, ni la normalisation ou l'établissement des relations commerciales, sécuritaires et diplomatiques avec lui, arrivant à la complicité contre les résistants.

"Certains pays arabes votent en faveur d'Israël dans le comité de terrorisme au sein des Nations Unies. Ceci contredit la religion et les morales", a-t-il clamé.

Le Chef du Hezbollah a indiqué qu'il existait un changement dans le projet de résistance au Liban, en Palestine et dans la région, grâce à la République iranienne, à la Syrie et aux peuples vivants, affirmant que le choix de la résistance a commencé à remporter des victoires dans la région.

Nasrallah a critiqué la normalisation des relations avec l'ennemi israélien et le fait de le présenter comme étant "un ami et un allié, et qui fait partie de la lutte contre le terrorisme". "Les mêmes régimes et les familles régnantes arabes, qui ont depuis le début, oeuvré à ouvrir la voie à l'édification de l'Etat d'Israël pour qu'ils préservent leurs trônes, luttent aujourd'hui pour la force et le maintien d'Israël", a-t-il dit.

"L'histoire se répète. Ils ont combattu l'axe de la résistance et le font aujourd'hui," a-t-il ajouté.

Il a ensuite accusé les Nations Unies de "lâcheté" pour avoir revenu sur leur rapport concernant le meurtre des enfants au Yémen par les forces saoudiennes, appelant les peuples de la région à faire face à l'hégémonie des médias qui induisent l'opinion publique en erreur, étant donné que "le réel objectif est de déchirer la région et de détruire ses armées en faveur d'Israël".

Nasrallah a en outre regretté la participation des délégations arabes à la conférence annuelle de Herzlya, critiquant les menaces israéliennes contre le Hezbollah.

En ce qui concerne les développements sur le plan local et notamment les derniers attentats de Qaa dans la Békaa, Nasrallah a réitéré sa condamnation desdits attentats, qualifiant ce développement de "très dangereux sur plusieurs plans".

Il a estimé que le village chrétien de Qaa était "clairement la cible des kamikazes", réfutant certaines analyses qui affirmaient le contraire. "Le cerveau des attentats de Qaa sera connu, durant les prochains jours", a affirmé le chef du Hezbollah.

"Toutes les informations, notamment les nôtres, confirment que les kamikazes sont venus du jurd de Ersal, et non des camps des réfugiés syriens. Ils ont même restés longtemps dans le jurd et comptaient mener des attentats terroristes lors du mois de Ramadan", a précisé Nasrallah.

"Certains sont étonnés du fait que la localité de Qaa a été ciblée par des attentats, puisque cette région n'est pas favorable au Hezbollah et que la municipalité de Qaa soutient les rebelles en Syrie", a-t-il encore noté.

Nasrallah a enfin évoqué les attentats terroristes à Istanbul, "commis par Daech comme l'avait dit le Premier ministre turc". "Nous demandons au camp adverse libanais: Pourquoi Daech avait mené des attentats terroristes dans l'aéroport d'Istanbul, malgré que la Turquie adopte et soutient Daech et avait ouvert ses frontières pour le passage des combattants et de l'argent en Syrie?", s'est-il demandé .

"Le problème réside en l'idéologie de Daech, qui est la même d'Al-Nosra et de tous les groupes radicaux", a conclu Nasrallah.

Tags
#Hassan_Nasrallah, #Hezbollah
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency