iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Syrie: la Coalition nationale de l'opposition et le CNC veulent afficher une position unifiée

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 16 juin 2016 à 09h06

La Coalition Nationale Syrienne et la Commission nationale de coordination pour le changement démocratique (CNC) ont convenu d'une vision commune pour une solution politique en Syrie. Les deux organes de l'Opposition ont rappelé s'opposer à toute occupation étrangère et intervention en Syrie.

Dans un communiqué conjoint publié aujourd'hui par les deux parties à l'issue d'une réunion de trois jours dans la capitale belge Bruxelles, les deux groupes présentent leur vision commune. La réunion, la quatrième en son genre entre la Coalition et le CNC, fait partie des efforts de l'Opposition pour parvenir à une position commune et une vision unifiée pour une solution politique en Syrie.

Les deux parties ont réaffirmé travailler pour une "solution politique conforme au Communiqué de Genève de 2012 et aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l'ONU sur la Syrie, et pour un consensus national entre les différentes composantes de la société syrienne ; Arabes, Kurdes, Turkmènes et Assyriens ; afin d'assurer la construction d'un état civil démocratique pour tous les Syriens."

Les participants à la conférence estiment que toutes les composantes de la société syrienne sont "victimes de la criminalité du régime d'Assad et de l'échec de la Communauté Internationale à les protéger, les rendant ainsi vulnérables au chaos, à la destruction et au terrorisme sous toutes ses formes."

Les deux parties s'opposent catégoriquement à toute occupation étrangère ou intervention en Syrie, ajoute le communiqué.

Le communiqué appelle l'Union Européenne à "jouer un rôle plus actif pour soutenir une solution politique en Syrie; à parrainer le processus de négociations; à faire appliquer les résolutions internationales sur la Syrie; à stopper la violence du régime d'Assad; à lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes; et à aider les réfugiés syriens à résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés."

"Les Syriens, dont les partisans du régime, seront libres de choisir leur affiliation politique une fois que le régime meurtrier tyrannique sera renversé et que les forces du terrorisme et de l'extrémisme seront vaincues. La lutte contre le terrorisme exige la fin de la tyrannie et la pleine mobilisation des forces nationales syriennes sous la direction d'un organe de transition," affirme le texte.

Les deux parties ont exprimé leur intention de tenir des réunions régulières et des ateliers avec la participation des représentants des forces politiques, des composantes sociales, de militants et d'experts. Elles ont également réaffirmé leur soutien au Haut comité des négociations (HCN), ajoutant s'engager à renforcer la coordination entre les forces et les composantes nationales syriennes et à organiser des visites conjointes dans les pays subissant la situation en Syrie.

Les deux parties ont également convenu de développer une vision commune pour résoudre la question kurde ; tout en préservant l'unité de la Syrie, assurant la reconnaissance de l'identité nationale kurde et la participation des forces politiques et révolutionnaires kurdes dans l'établissement d'un système démocratique en Syrie.

Les deux parties ont rappelé qu'elles "condamnent les horribles massacres qui se déroulent en Syrie par Assad et ses alliés, mais aussi la politique de déplacement forcé de la population, les sièges de zones entières, le blocage de l'acheminement de la nourriture et des médicaments dans ces zones, les arrestations continues et les disparitions forcées."

Tags
#CoalitionNationaleSyrienne, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency