iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Le bombardement par le régime d’un marché à Idlib dimanche vise à compromettre le processus politique (coalition)

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 14 juin 2016 à 08h04

Au moins 36 civils, dont des femmes et des enfants, ont été tués et 50 autres ont été blessés dans des frappes aériennes menées par le régime d'Assad sur un marché public dans le centre d'Idlib en Syrie ce dimanche, a affirmé le Chef de la Défense civile de la ville Laith Faris.

La Coalition Nationale de l'opposition syrienne a condamné ce qu'elle a qualifié de "massacre".

"Cette importante escalade prouve la nature terroriste du régime d'Assad et de ses alliés," a déclaré la coaltion dans un communiqué. "La seule solution en laquelle Assad et ses alliés croient est le massacre continu des civils ; voilà leur grande stratégie en Syrie. Les massacres d'Assad et de ses alliés visent à perturber le processus politique et à aider Assad à se soustraire à ses obligations de transition politique énoncées dans les résolutions internationales sur la Syrie."

Selon la coalition, les forces du régime ont mené lundi matin plusieurs frappes aériennes sur la ville de Uqayribat (campagne Est de Hama), tuant au moins huit civils d'une même famille et en blessant un grand nombre d'autres.

"Les avions du régime d'Assad et de la Russie continuent de pilonner la ville d'Alep et sa campagne, en utilisant des armes internationalement interdites sur des zones peuplées."

Des activistes ont déclaré que les frappes aériennes se sont concentrées sur les villes de Anadan, Kafar Hamra, Huraytan et Al Mallah (campagne d'Alep). Ils ont également publié des vidéos montrant des roquettes chargées au phosphore frappant des zones civiles à la campagne d'Alep. Les bombardements ont également ciblé Othmaniya (campagne Sud d'Alep), blessant au moins 11 civils.

Deux civils ont été tués lundi dans l'explosion d'une mine dans le village de Umm Al Safa (près de Manbij dans la campagne Nord d'Alep).

Le Ministère turc des Affaires étrangères, ainsi que l'ONU, ont  condamné le massacre commis dans le centre d'Idlib ce dimanche.

Dans son communiqué, la Coalition a déclaré que "les massacres de civils innocents en les ciblant expressément sont des actes délibérés contre l'humanité. Ceux qui tentent de trouver des excuses aux attaques contre des cibles civiles comme les hôpitaux, les mosquées, les marchés, les camps de déplacés, qui constituent une violation flagrante du droit international et des crimes de guerre, se moquent de la Communauté Internationale".

Tags
#CoalitionNationaleSyrienne, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency