iloubnan.info
( Publicité )
Politique

La Coalition de l'opposition syrienne appelle le GISS à former un Groupe spécial pour les détenus et disparus

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 18 mai 2016 à 10h31

La Coalition Nationale Syrienne a appelé le Groupe international de soutien à la Syrie (GISS) à former un Groupe de travail spécial – similaire à la task force chargée de l'humanitaire et de la cessation des hostilités – chargé de la question des détenus syriens et des personnes disparues de force, et d'assurer l'application de l'Article 12 de la Résolution 2254 et des recommandations de la Commission internationale d'enquête sur la Syrie du 27 janvier 2016.
Dans une lettre envoyée au GISS avant sa réunion à Vienne ce mardi, le Président de la Coalition Anas Al Abdah a appelé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à superviser l'application de l'accord conclu entre le régime d'Assad et les détenus de la prison centrale de Hama.

La lettre appelle à protéger les détenus de la prison d'éventuelles représailles du régime contre eux ou leurs familles. Le sort des détenus de la prison centrale de Hama constitue le sommet de l'iceberg dans la tragédie des détenus syriens.

La Coalition a également appelé le GISS à tout faire pour que tout règlement politique pour la Syrie garantisse le jugement des violateurs des droits de l'Homme et des responsables des tortures systématiques et des exécutions des détenus syriens. Tout règlement politique doit lutter contre la culture d'impunité – actuellement le cas en Syrie – et jeter les bases d'une nouvelle ère de justice et de primauté du droit.

De plus, la Coalition a appelé le GISS à "forcer le régime d'Assad à cesser immédiatement ses sentences d'exécutions injustes", à "abolir le tribunal du terrorisme" et à "cesser de juger les détenus civils devant les tribunaux militaires."

La lettre a également appelé à "faciliter l'accès des missions internationales indépendantes d'inspection aux établissements pénitentiaires civils, centres de détention, centres de sécurité et prisons secrètes."

Le dossier des détenus en Syrie est l'un des problèmes humanitaires les plus sensibles et urgents. En effet, des dizaines de milliers de personnes sont actuellement détenues en Syrie. La Coalition a dénoncé "l'absence d'efforts sérieux" pour parvenir à des solutions concrètes à leur situation.

"La Coalition compte sur le soutien de ses amis au GISS pour répondre aux demandes légitimes des détenus et des prisonniers d'opinion en Syrie," peut-on ainsi lire dans la lettre.

Tags
#CoalitionNationaleSyrienne, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency