iloubnan.info
( Publicité )
Politique

L'opposition syrienne à Genève: toute solution politique doit garantir le départ d'Assad en début de transition

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 15 avril 2016 à 11h11

Le Chef de la délégation de l'Opposition syrienne à Genève, Asaad Al Zoabi, a déclaré que la participation de l'Opposition dans les négociations en cours visent à amorcer la transition politique en formant un “Organe de transition” doté des pleins pouvoirs exécutifs.

“Toute solution politique doit garantir le départ d'Assad et son cercle dirigeant au début de la période de transition ; cela est la clé d'une solution en Syrie,” a dit M. Al Zoabi.

“Nous sommes venus à Genève pour prouver que nous sommes sérieux ; nous voulons trouver une solution politique et mettre fin à la guerre menée par le régime d'Assad contre le peuple syrien. Le régime d'Assad, quant à lui, ne souhaite pas s'engager sérieusement dans un processus politique et ne cesse d'ignorer toutes les résolutions internationales,” a accusé M. Zoabi.

La delegation a rencontré Staffan de Mistura mercredi après-midi à Genève. Cet entretien intervenait après une série de visites effectuées par l’envoyé special de l’ONU pour la Syrie à Moscou, Amman, Damas et Téhéran. M. de Mistura a indiqué que  ces visites avait pour “principal objectif” de “sonder les autorités dans ces capitales sur leur propre recommandation sur comment s'assurer que cette phase actuelle des pourparlers inter-syriens soit aussi productive ou efficace que possible”.

Lors de ces visites, tout comme lors de sa rencontre avec l’opposition mercredi, Staffan de Mistura a affirmé avoir exprimé sa “préoccupation concernant la dégradation de la situation sécuritaire dans certains endroits”.

“Malgré plusieurs incidents sérieux, la cessation des hostilités tient toujours”, a-t-il dit cependant. “Nous devons faire en sorte qu’elle continue, à tout prix”.

M. de Mistura a indiqué que la délégation du gouvernement syrien devait arriver ce vendredi à Genève.

De son côté, le chef de la delegation de l’opposition syrienne a souligné que plus de 2000 violations de la trêve par le régime d'Assad avaient été enregistrées depuis l'entrée en vigueur de l'accord de cessation des hostilités.

“Le régime a également bombardé des civils syriens avec plus de 420 barils (d’explosifs, ndlr). Avant chaque cycle de négociations, le régime d'Assad intensifie ses attaques pour montrer qu'il reste sur une solution militaire, a affirmé M. al Zoabi.

La délégation de négociations de l'Opposition a évoqué ces violations de la trêve par le régime avec l'Envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie Staffan De Mistura, soulignant la nécessité de faire pression sur le régime d'Assad pour qu'il libère les détenus, en particulier les enfants et les femmes. “L'Iran et la Russie approvisionnent Assad avec des tonnes d'armes et de munitions”, a dit Asaad al Zoabi. “L'Iran a également envoyé des milices de la Garde révolutionnaire iranienne, des forces Basij et des mercenaires pour soutenir le régime d'Assad. Cela démontre l'absence de sérieux de l'Iran et de la Russie au sujet d'une solution politique en Syrie.”

Des pourparlers de paix inter-syriens avaient eu lieu du 14 au 23 mars à Genève mais n'avaient pas permis d'avancée majeure.

Tags
#ONU, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency