iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Saad Hariri sur CNN: " Tout ce que je veux c'est combler le vide existant"

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 04 mars 2016 à 08h10
Saad Hariri le 14 février 2016 à Beyrouth lors de la commémoration de l'assassinat de son père Rafic Hariri.

L'ancien Premier ministre libanais, Saad Hariri, a indiqué, jeudi lors d'une entrevue accordée à la chaine américaine CNN, que le Liban ne pourra survivre et faire face aux défis qu'à travers l'élection d'un nouveau Président et la formation d'un nouveau gouvernement. 

" Tout ce que je veux c'est combler le vide existant ", a-t-il déclaré, soulignant les efforts visant à protéger le Liban contre les troubles voisins. Il a dans ce contexte exprimé sa crainte de transformer de Liban en une arène de guerre. 

M. Hariri a tenu le Hezbollah, qu'il a dépeint comme agent d'Iran au Liban, pour responsable du blocage des élections présidentielles et ce à cause du boycott du parti des séances organisées pour ce but. 

"Pourquoi [les Iraniens] demandent au Hezbollah d'interdire ses députés de participer aux séances parlementaires visant à élire un nouveau chef de l'Etat ", a-t-il demandé. 

Commentant la récente crise avec l'Arabie Saoudite, il a fait remarquer que " le Royaume a toujours soutenu le Liban au cours de l'histoire des relations entre les deux pays, et dépensé des milliards de dollars pour ce but, en particulier après la guerre Juillet ", assurant que le Liban aurait voté en support de la décision saoudienne. 

"Je trouve que le ministre des Affaires étrangères du Liban, proche du Hezbollah, a pris une décision qu'il n'aurait pas dû prendre ", a-t-il dit, critiquant le ministre Gebran Bassil.

Tags
#SaadHariri
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency