iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Pendant la trêve, des manifestations pacifiques anti-régime en Syrie

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 02 mars 2016 à 09h21

Deux jours après le début de la trêve en Syrie, plusieurs manifestations ont eu lieu à Alep, Deraa et Damas "exigeant la chute du régime et appelant à la liberté et la dignité" a déclaré la Coalition nationale de l 'opposition syrienne dans un communiqué mardi.

"Les manifestants tenaient le drapeau de la Révolution et des pancartes condamnant les odieux crimes du régime d'Assad. Les manifestants ont également exigé la levée des sièges sur les villes assiégées, l'acheminement de l'aide humanitaire aux civils assiégés et la libération des détenus," indique le communiqué.

Hassan Al Hashimi, Membre de l'Organe politique de la Coalition Nationale Syrienne, a appelé l'Organisation des Nations Unies à prendre en considération les demandes du peuple syrien, notamment après la cessation partielle des hostilités contre les civils.

"La cause profonde de ce qui se passe en Syrie est que le peuple syrien s'est soulevé pour exiger la liberté et la dignité, mais le régime dictatorial d'Assad a répondu par la force" selon
M. Hashimi qui a mis en garde contre une éventuelle escalade des violations de la trêve par le régime d'Assad et du ciblage des manifestations et des rassemblements populaires, appelant le Conseil de sécurité des Nations Unies et l'Envoyé spécial pour la Syrie Staffan De Mistura à prendre des mesures préventives pour protéger les civils.

Suheir Atassi, Membre de l'Organe politique, a rappelé que "la Révolution syrienne a commencé en mouvement pacifique, mais la terreur d'État pratiquée par les forces de sécurité d'Assad a forcé de nombreux soldats à faire défection et à rejoindre la Révolution syrienne."

Une réunion de la task force sur le cessez-le-feu en Syrie a eu lieu lundi à Genève, après la demande de la France. Jean-Marc Ayrault, Ministre des Affaires Etrangères avait demandé lundi matin que le groupe de travail (task force) sur la trêve en Syrie se réunisse « sans délai » à la suite d'informations sur la poursuite d'attaques aériennes.

Les militants ont documenté lundi 43 violations de la trêve par le régime, ajoutant que les attaques ont tué plus de vingt neuf civils, dont trois enfants et une femme.

Tags
#Opposition_syrienne, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency