iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Syrie: pour l'opposition, l’accord de Munich est une chance d'arrêter le bain de sang

BEYROUTH | iloubnan.info - Le 15 fvrier 2016 à 10h17

Salem Masslat, Membre de la Coalition Nationale Syrienne et Porte-parole du Haut comité des négociations de l'Opposition (HCN), a déclaré que le HNC participera aux prochaines négociations de Genève "seulement si les femmes et les enfants détenus par le régime d'Assad sont libérés et que l'aide humanitaire est acheminée aux civils dans le besoin."

M. Masslat a appelé "les parties sérieuses et désireuses de mettre un terme à l'effusion de sang en Syrie et à l’affamement des civils à saisir l'accord de trêve de Munich, ajoutant que mélanger délibérément les groupes terroristes avec les factions révolutionnaires va certainement faire échouer l'accord de Munich."

Le Secrétaire général de la Coalition, Mohamad Yahya Maktabi, a quant à lui déclaré que le respect de l'accord de trêve représenterait sans aucun doute "un pas dans la voie d’une solution politique," expliquant que cet accord propose des mesures qui, si elles sont pleinement appliquées, offrent une occasion d'avancer vers une nouvelle étape.

"Cependant, la Russie continue de mener des frappes aériennes sur des zones civiles en Syrie, même après l'annonce de l'accord de Munich jeudi" a-t-il accusé.

"Une volonté internationale à mettre en œuvre les termes de l'accord de trêve est nécessaire. Nous ne pouvons pas nous opposer à la volonté du peuple syrien. Les aspirations, les buts et les sacrifices du peuple syrien ne doivent pas être oubliés."

M. Maktabi a exhorté la Communauté Internationale à "assumer ses responsabilités et à prouver son sérieux pour le succès de la l'accord de trêve, notamment en veillant à l’application de ses principaux termes."

Tags
#CoalitionNationaleSyrienne, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency