iloubnan.info
( Publicité )
Politique

Syrie: les forces internationales vont travailler à un cessez-le-feu cette semaine

BEYROUTH | iloubnan.info, avec agences - Le 12 février 2016 à 10h07
Des quartiers entiers d'Alep ont été détruits. Récemment, les frappes aériennes menées par les Russes contre la ville et sa région ont entraîné d'immenses dégâts et le déplacement de milliers de personnes fuyant les bombardements. Photo: UNESCO

A l'occasion d'une réunion à Munich jeudi dans la nuit, l'ONU et ses partenaires au sein du Groupe international de soutien à la Syrie, c'est à dire les principaux acteurs du dossier syrien, se sont mis d'accord sur une "cessation des hostilités" dans un délai d'une semaine, avec la garantie  de l'accès humanitaire aux zones assiégées dans ce pays.

Outre l'ONU, le Groupe international de soutien à la Syrie comprend la Ligue des Etats arabes, la Chine, l'Egypte, l'Union européenne, la France, l'Allemagne, l'Iran, l'Iraq, l'Italie, la Jordanie, le Liban, l'Organisation de la coopération islamique, Oman, Qatar, la Russie, l'Arabie saoudite, la Turquie, les Emirats arabes unis, le Royaume Uni, et les Etats-Unis.

"Nous avons convenu une cessation des hostilités dans tout le pays dans un délai d'une semaine", a déclaré le secrétaire d'Etat américain John Kerry lors d'une conférence de presse à l'issue de la réunion qui a duré plus de cinq heures à Munich (dans le sud de l'Allemagne).

Cet arrêt des hostilités concernera tous les belligérants, à l'exception des "groupes terroristes Daech (acronyme du groupe Etat islamique en arabe) et Al-Nosra (Al-Qaïda)", a précisé John Kerry.

Les différents pays membres du Groupe international se sont également engagés à user de leur influence “pour une réduction immédiate et significative de la violence menant à une cessation des hostilités dans tout le pays”, a annoncé le GISS dans un communiqué diffusé par l'ONU.

Le Groupe a ainsi établi un groupe de travail sur le cessez-le-feu, sous l'égide de l'ONU. Il sera co-présidé par la Russie et les Etats-Unis et incluera des responsables politiques et militaires, avec la participation de membres du Groupe international ayant une influence sur les groupes armés d'opposition ou les forces combattant en appui au gouvernement syrien.

“La cessation des hostilités commencera dans une semaine, après confirmation par le gouvernement syrien et l'opposition, suivant des consultations appropriées en Syrie”, poursuit le communiqué. “Pendant cette semaine, le groupe de travail développera les modalités pour la cessation des hostilités”.

Les membres du Groupe international de soutien à la Syrie ont réaffirmé qu'il était impératif que toutes les parties prenantes s'impliquent dans les négociations sous l'égide de l'ONU dès que possible afin d'arriver à un accord dans les six mois sur une transition politique en Syrie.

Par ailleurs, “Afin d'accélérer la livraison rapide de l'aide humanitaire, la livraison durable de cette assistance commencera cette semaine par voie aérienne à Deir Ez Zor et simultanément à Fouah, Kafrayah, aux zones assiégées de la région de Damas, à Madaya, Mouadhimiyeh, et à Kafr Batna par voie terrestre, et continuera tant que les besoins humanitaires persisteront”, a déclaré le Groupe dans son communiqué de presse.

“L'accès humanitaire à ces zones qui en ont le plus besoin sera une première étape vers un accès complet, durable et sans restriction à travers tout le pays”, a-t-il ajouté.

Tags
#ONU, #Russie, #Syrie
Donnez votre opinion
0 Commentaires
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
( Publicité )
                        
© COPYRIGHT 2018 Par Proximity Agency